National | Media Release

NFU Stands with Indigenous Women, Girls, and 2SLGBTQQIA+ People

On October 4th, 2021 the National Farmers Union (NFU) joins calls for justice on the National Day of Action for Missing and Murdered Indigenous Women and Girls. On this day we remember and honour the women, girls, and 2SLGBTQQIA+ people who have lost their lives as a result of colonial genocide and gender-based violence. On this day we also want to highlight the final report on the national inquiry into Missing and Murdered Indigenous Women and Girls (MMIWG), including its 231 Calls for Justice.

While the Liberal government has pledged $2.2 billion over five years to address the MMIWG report, the Native Women’s Association of Canada (NWAC) has expressed concern that Prime Minister Justin Trudeau’s action plan does not include a clear implementation strategy. NWAC has also stated that the recent appointment of a non-Indigenous man as the MMIWG secretariat is “absolutely inappropriate.” The NFU calls on the government to implement the Calls for Justice in a way that is accountable to the principles set out by the report as well as to Indigenous organizations such as the NWAC.

To express support for NWAC’s concerns we can all take up MMIWG’s call to “help hold all governments accountable to act on the Calls for Justice, and to implement them according to the important principles we set out.” We encourage you to contact your local MP and insist that :

(1) the appointment of a non-Indigenous man as MMIWG secretariat be rescinded, and that an Indigenous woman/two-spirited person be appointed instead; and

(2) the federal government establish a clear implementation strategy by the end of 2021, to be reviewed on an annual basis via public progress reports.

NFU members can also put into meaningful action other Calls for Justice that are relevant to all Canadians, including:

  • 1 “Denounce and speak out against violence towards Indigenous women, girls, and 2SLGBTQQIA people;”
  • 2 “Decolonize by learning the true history of Canada and Indigenous history in your local area. Learn about and celebrate Indigenous people’s history, cultures, pride, and diversity, acknowledging the land you live on and its importance to local Indigenous communities, both historically and today;
  • 5 “Speak out against racism, sexism, ignorance, homophobia, and transphobia, and teach or encourage others to do the same wherever it occurs: in your home, in you workplace or in social settings;”
  • 7 “Create time and space for relationships, supporting and embracing differences with kindness, love and respect. Learn about Indigenous principles of relationships specific to those Nations or communities in your local area and work, and put them into practice.”

Learn More:

https://www.kairoscanada.org/missing-murdered-indigenous-women-girls/commemoration

https://www.mmiwg-ffada.ca/

https://www.mmiwg-ffada.ca/wp-content/uploads/2019/06/Calls_for_Justice.pdf

https://www.tvo.org/article/five-ways-you-can-put-the-calls-for-justice-from-the-mmiwg-report-into-action

https://www.nwac.ca/event/sisters-in-spirit-virtual-vigil/

**Translation supported by Heritage Canada 

L’UNF se tient debout avec les femmes, les filles et les gens 2ELGBTQQIA+ autochtones

Le 4 octobre 2021, l’Union nationale des fermiers (UNF) se joint aux Appels à la justice dans le cadre de la Journée nationale d’action pour les filles et les femmes autochtones disparues et assassinées. En ce jour, nous commémorons et nous honorons les femmes, les filles et les gens 2ELGBTQQIA+ autochtones qui ont perdu leurs vies suite au génocide colonial et à la violence sexiste.

En ce jour, nous voulons également mettre en vedette le rapport final de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées (FFADA) https://www.mmiwg-ffada.ca/fr/final-report/, y compris ses 231 Appels à la justice.

Bien que le gouvernement Libéral ait promis 2,2 milliards de dollars sur cinq ans pour aborder le rapport FFADA, l’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) a exprimé des préoccupations à l’effet que le plan d’action du Premier ministre Justin Trudeau n’inclut pas une stratégie de mise en œuvre claire. L’AFAC a également déclaré que la désignation d’un homme non autochtone à la direction du secrétariat de FFADA est absolument inappropriée. L’UNF demande au gouvernement de mettre en œuvre les Appels à la justice d’une manière qui soit imputable aux principes stipulés par le rapport, ainsi qu’aux organisations autochtones, telles que l’AFAC.

Afin d’exprimer notre appui pour les préoccupations de l’AFAC, nous pouvons tous répondre à la demande de FFADA « d’aider à rendre tous les gouvernements imputables d’agir sur les Appels à la justice et de les mettre en œuvre selon les principes importants que nous avons établis. » Nous vous encourageons à contacter votre député fédéral et insister que :

(1) la nomination d’un homme non autochtone au secrétariat FFADA soit annulée et qu’une femme/personne bispirituelle autochtone soit nommée à sa place ; et

(2) le gouvernement fédéral établisse une stratégie de mise en œuvre claire d’ici la fin de 2021, qui soit examinée sur une base annuelle par l’entremise de rapports publics d’avancement.

Les membres de l’UNF peuvent également mettre en œuvre d’autres Appels à la justice qui sont pertinents à tous les Canadiens, y compris :

15,1 « Dénoncer la violence faite aux femmes, aux filles et aux personnes 2ELGBTQQIA autochtones ;»

15,2 « Participer au processus de décolonisation en apprenant la véritable histoire du Canada et l’histoire des Autochtones dans leur région. Découvrir et célébrer l’histoire, les cultures, la fierté et la diversité des peuples autochtones, reconnaître la terre sur laquelle on vit et son importance historique et actuelle pour les communautés autochtones locales ; »

15,5 « Lutter contre le racisme, le sexisme, l’ignorance, l’homophobie et la transphobie. Inviter les autres à faire de même et leur enseigner comment, que ce soit à la maison, au travail ou dans un contexte social ;»

15,7 « Consacrer du temps et faire de la place aux relations fondées sur le respect des êtres humains, respecter et accueillir les différences avec gentillesse, amour et respect. Découvrir les principes autochtones qui définissent les relations propres aux Nations ou aux communautés dans lesquelles on vit ou travaille, et les appliquer dans toutes ses relations avec les Autochtones. »

Pour en savoir plus :

https://www.kairoscanada.org/missing-murdered-indigenous-women-girls/commemoration

https://www.mmiwg-ffada.ca/

https://www.mmiwg-ffada.ca/wp-content/uploads/2019/06/Calls_for_Justice.pdf

https://www.tvo.org/article/five-ways-you-can-put-the-calls-for-justice-from-the-mmiwg-report-into-action

https://www.nwac.ca/event/sisters-in-spirit-virtual-vigil/

**Traduction financée par le gouvernement du Canada

Back to Top