National | Media Release

Federal Budget Creates Important Programs to Reduce Agricultural GHG Emissions

Le Français suit

FOR IMMEDIATE RELEASE          

APRIL 19, 2021

Woodlawn, ON—Today’s federal budget committed significant new money to programs to help reduce agricultural greenhouse gas (GHG) emissions.  New funding in Budget 2021 includes:

  • $200 million over two years to fund programs to improve nitrogen fertilizer-use efficiency, accelerate cover crop adoption, and expand rotational grazing.

In addition to new spending, the Budget allocates existing funds to create new programs, including:

  • $60 million, over two years, from previously announced funding, for a reverse auction pilot program to protect wetlands and trees on farms; 
  • $10 million to help farmers adopt clean energy solutions and begin to transition off fossil fuels;
  • $50 million to help farmers purchase more efficient grain dryers; and
  • Approximately $100 million of the money that farmers currently pay in carbon levies on natural gas and propane will be rebated back to farmers.   

National Farmers Union (NFU) President and Ontario farmer Katie Ward commented that these programs represent much of what the NFU and the Farmers for Climate Solutions (FCS) were asking for.  “The federal government listened to farm organizations and farmer-led coalitions and brought forward important programs that will help us reduce our emissions.  With these programs, farmers will be empowered to make changes, cut emissions, and contribute to Canada’s goal of reducing GHGs by 30% by 2030,” said Ward.

Farmers for Climate Solutions (FCS) is a farmer-led national coalition of 19 organizations, including the NFU.  In consultations in recent months and in a detailed Task Force report, FCS called on the federal government to spend $300 million on six new policies to help farmers reduce emissions.  Today’s budget document includes many of the programs requested by FCS.  Similarly, the Budget reflects requests that the NFU made to the Minister of Agriculture in recent meetings.  

“We commend Canada’s Ministers of Agriculture, Finance, and Environment and Climate Change.  A year ago, there were few federal programs to assist farmers in reducing emissions.  Now, we see increased awareness, a growing commitment, and an expanding suite of programs.  These are positive moves welcomed by farmers,” said Ward.

NFU member and farmer Glenn Wright also welcomed the Budget announcements.  “These programs will help us on our farm as we strive to use nitrogen fertilizer more effectively, build soils, protect trees and wetlands, and begin the lengthy process of making ourselves less dependant on fossil fuels,” said Wright.  He continued: “As a young farmer, I may face many decades of dealing with climate change and hostile weather.  It is important to me that Canada and all nations move swiftly to cut emissions from all sectors.  That includes agriculture.  Alongside other farmers, I look forward to doing my part to stabilize the climate, for all Canadians.”

—30—

For more information, please contact:

Katie Ward, NFU President: (613) 797-0601 president@nfu.ca

Glenn Wright, NFU  Member: (306) 361-7314 gwrightsk@gmail.com 

POUR PUBLICATION IMMÉDIATE 

19 AVRIL 2021

 

LE BUDGET FÉDÉRAL CRÉE D’IMPORTANTS PROGRAMMES POUR RÉDUIRE LES ÉMISSIONS DE GES AGRICOLES

 

Woodlawn (Ontario) – Le budget fédéral présenté aujourd’hui prévoit l’affectation de nouveaux fonds importants à des programmes visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’origine agricole.  Le nouveau financement prévu dans le budget 2021 comprend 200 millions de dollars sur deux ans pour financer des programmes visant à améliorer l’efficacité de l’utilisation des engrais azotés, à accélérer l’adoption des cultures de couverture et à étendre le pâturage en rotation.

En plus des nouvelles dépenses, le budget alloue des fonds existants pour créer de nouveaux programmes, notamment :

  • 60 millions de dollars, sur deux ans, provenant d’un financement annoncé précédemment, pour un programme pilote d’enchères inversées visant à protéger les zones humides et les arbres dans les fermes ; 
  • 10 millions de dollars pour aider les agriculteurs à adopter des solutions d’énergie propre et à commencer la transition vers l’abandon des combustibles fossiles ;
  • 50 millions de dollars pour aider les agriculteurs à acheter des séchoirs à grains plus efficaces ; et
  • Environ 100 millions de dollars de l’argent que les agriculteurs paient actuellement en taxes sur le carbone pour le gaz naturel et le propane seront remboursés aux agriculteurs.   

La présidente de l’Union National des Fermiers (UNF) et agricultrice ontarienne Katie Ward a déclaré que ces programmes représentent une grande partie de ce que l’UNF et Fermiers pour les Solutions Climatique (FSC) demandaient.  “Le gouvernement fédéral a écouté les organisations agricoles et les coalitions dirigées par des fermiers et a présenté des programmes importants qui nous aideront à réduire nos émissions.  Grâce à ces programmes, les fermiers seront habilités à apporter des changements, à réduire les émissions et à contribuer à l’objectif du Canada de réduire les GES de 30 % d’ici 2030 “, a déclaré Mme. Ward.

Fermiers pour les Solutions Climatique (FSC) est une coalition nationale dirigée par des fermiers et regroupant 19 organisations, incluant l’UNF.  Lors de consultations menées au cours des derniers mois et dans un rapport détaillé du groupe de travail, FSC a demandé au gouvernement fédéral de consacrer 300 millions de dollars à six nouvelles politiques visant à aider les fermiers à réduire leurs émissions.  Le document budgétaire présenté aujourd’hui comprend un grand nombre des programmes demandés par FSC.  De même, le budget reflète les demandes que l’UNF a faites au ministre de l’Agriculture lors de récentes réunions.  

“Nous félicitons les ministres canadiens de l’Agriculture, des Finances, de l’Environnement et du Changement climatique.  Il y a un an, il y avait peu de programmes fédéraux pour aider les fermiers à réduire leurs émissions.  Aujourd’hui, nous constatons une plus grande sensibilisation, un engagement croissant et une série de programmes en expansion.  Il s’agit de mesures positives accueillies favorablement par les agriculteurs “, a déclaré Mme. Ward.

“Ces programmes nous aideront à la ferme alors que nous nous efforçons d’utiliser plus efficacement les engrais azotés, de renforcer les sols, de protéger les arbres et les terres humides, et d’entamer le long processus visant à nous rendre moins dépendants des combustibles fossiles “, a déclaré Mme. Ward.  Elle poursuit : “En tant que jeune agricultrice, il se peut que je doive faire face pendant plusieurs décennies au changement climatique et à des conditions météorologiques hostiles.  Il est important pour moi que le Canada et toutes les nations agissent rapidement pour réduire les émissions de tous les secteurs.  Cela inclut l’agriculture.  Aux côtés d’autres fermiers, j’ai hâte de faire ma part pour stabiliser le climat, pour tous les Canadiens.”

–30–

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Katie Ward, présidente de l’UNF :  (613) 797-0601 president@nfu.ca

Back to Top