Commission canadienne du blé

Commission canadienne du blé

 Rétrospective 2020: Mettre fin à la Commission canadienne du blé était une tragédie économique
Le 1er août 2020 marque le 8e anniversaire de l'une des grandes tragédies économiques de l'histoire canadienne. Ce fut le jour où la boule de démolition lancée par le premier ministre de l'époque Stephen Harper et l'ancien ministre de l'Agriculture Gerry Ritz a finalement détruit l'une des institutions les plus importantes œuvrant pour la justice économique pour les agriculteurs - la Commission canadienne du blé (CCB). Dans un acte malveillant motivé par une doctrine erronée, ils ont choisi d'éliminer la CCB par le biais de la loi orwellienne sur la liberté de commercialisation pour les agriculteurs. Lire la suite
2nd Lettre au vérificateur général concernant les dépenses publiques consacrées à la privatisation de la CCB
En janvier, 2018, la NFU, a écrit à la vérificatrice générale du Canada pour lui demander de procéder à une vérification publique des dépenses post-2012 liées à la Commission canadienne du blé. Nous avons reçu une réponse de sa part et en avons suivi une autre lettre, comme suit. Lire la suite
Bulletin Union Farmer: janvier 2018
OP Ed: Rechercher une carte-cadeau dans la bouche: ce que la fixation des prix de Loblaws marque pour l'avenir des agriculteurs canadiens Op Ed: Des renégats récompensés aux dépens du public dans la décision relative au barrage du site C Op Ed: OmniTRAX n'est pas le seul responsable du déraillement du port de Churchill Plus de façons de participer à la! Lire la suite
Omnitrax n'est pas le seul responsable du déraillement du port de Churchill
Malgré l'importance stratégique de Churchill, le seul port en eaux profondes de l'Arctique d'Amérique du Nord, la voie ferrée au départ de La Pas n'a jamais été facile à exploiter. Toutefois, les graves problèmes d’aujourd’hui sont des résultats prévisibles découlant de deux erreurs catastrophiques commises par le gouvernement canadien. Lire la suite
Sans la CCB, les agriculteurs perdent des millions de dollars chaque année
Après les années 5 de la perte de la Commission canadienne du blé, les agriculteurs ont remonté les années 100. Lire la suite
Commission canadienne du blé
En 2012, le projet de loi C-18, la Loi visant à mettre fin au guichet unique, la Commission canadienne du blé, contrôlée par les agriculteurs, est devenu loi, malgré le jugement de la Cour fédérale selon lequel le projet de loi avait été présenté en violation de la règle de droit. La NFU a activement tenté d'empêcher le démantèlement de la CCB et continue de soutenir les actions visant à reprendre le contrôle des agriculteurs et à récupérer leurs avoirs. Lire la suite
OmniTRAX Inaction élimine Churchill indéfiniment
Saskatoon, SK - La ligne de chemin de fer de la baie d'Hudson à Churchill est fermée depuis la fin du mois de mai en raison des inondations qui ont endommagé les voies. Cela fait plus de deux semaines que les photos ont été publiées et le maire de Churchill, Mike Spence, a appelé à "une action immédiate pour réparer le chemin de fer". Que fait OmniTRAX? Lire la suite
Dernière victime du port de Churchill en raison de la perte du guichet unique CWB
C'était un ancien gouvernement libéral qui avait privatisé les chemins de fer et autorisé la vente de la voie ferrée du port de Churchill et de la baie d'Hudson à une société basée à Denver appelée OmniTrax. Lire la suite
Lettre: Audit public des actifs de la Commission canadienne du blé et de leur aliénation dans G3
Version PDF de la lettre de l'honorable Ralph Goodale Chambre des communes Ottawa, Ontario K1A 0A6 Courriel: ralph.goodale@parl.gc.ca Madame la ministre, Madame Goodale, À propos de la vérification publique des actifs de la Commission canadienne du blé et de leur décision de les rendre à G3 que vous étudiez ce qui est arrivé à la Commission canadienne du blé et à ses actifs sous la Lire la suite
Ritz verrouille les agriculteurs et remet les clés de la CCB à Bunge et au fonds du roi saoudien
<strong<span class="nfu nfu-angle-double-right"</span(15 avril 2015)</span «Aujourd'hui, le ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, a annoncé que G3, une coentreprise détenue par deux sociétés étrangères, Bunge et la société d'investissement saoudienne SALIC, est le bénéficiaire de la privatisation de la CCB. Grâce à cela, le gouvernement conservateur a réalisé le plus gros transfert de richesse des agriculteurs de l'histoire du Canada », a déclaré Jan Slomp, président du Syndicat national des agriculteurs (NFU). «Les actifs physiques de la CCB, ses relations commerciales et sa bonne réputation ont tous été cédés. Les «acheteurs» de la CCB peuvent en fait conserver la misère de 250 millions de dollars qu'ils «paient» pour cela. Les ventes de Bunge en 2014 ont totalisé 58 milliards de dollars et SALIC de plusieurs milliards de dollars est une filiale du fonds souverain saoudien, PIF. «Où est le rapport financier ou la responsabilité? C'est notre argent et celui des contribuables », a déclaré Ian Robson, membre du conseil d'administration de la NFU du Manitoba. Lire la suite
Retour au sommet