Les céréaliculteurs canadiens subiront-ils des dommages collatéraux dans la hâte d'adopter le projet de loi C-4?
Le projet de loi C-4 comprenait une série de modifications de style général à la Loi sur les grains du Canada qui touchent la Commission canadienne des grains qui n'ont pas été négociées au sein de l'AMUSC et n'ont rien à voir avec la mise en œuvre de l'accord commercial. Lire la suite
Le projet de loi C-4 apporte des modifications inutiles et préjudiciables à la Loi sur les grains du Canada
Le projet de loi C-4, la Loi de mise en œuvre de l'Accord Canada – États-Unis – Mexique, a modifié certaines lois existantes pour les mettre en conformité avec les obligations du Canada en vertu de l'Accord CUSMA. Un examen des déclarations des témoins montre que ni les députés ni les témoins ne se sont penchés sur le texte même du projet de loi C-4, mais ont supposé qu'il était conforme au texte de l'ACEUM. Lorsque le National Lire la suite
Le Syndicat national des cultivateurs est favorable à la sécurité des travailleurs des chemins de fer
(Saskatoon) - Le Syndicat national des fermiers (NFU) demande au CN Rail de revenir à la table de négociation et de négocier de bonne foi une entente qui garantira aux cheminots des conditions de travail sécuritaires. En tant qu'agriculteurs, nous comptons sur le transport ferroviaire pour transporter nos produits vers les marchés d'exportation. Pour déplacer nos céréales, conducteurs, formateurs et Lire la suite
La NFU promeut des idées positives pour améliorer la manutention et le transport du grain pour les agriculteurs
Le Syndicat national des cultivateurs (NFU) annonce des idées de changement positif dans le secteur de la manutention et du transport du grain qui, si elles sont adoptées, bénéficieront aux agriculteurs. Lire la suite
Mémoire du NFU au Comité sénatorial des transports sur le projet de loi C-49, Loi sur la modernisation des transports
Le mémoire de la NFU met l'accent sur la nécessité de modifier le projet de loi C-49 afin de supprimer les modifications apportées à l'obligation des transporteurs publics énoncée dans la Loi sur les transports au Canada; conserver la définition des wagons-trémies du gouvernement dans la Loi sur les transports au Canada et d'autres mesures. Lire la suite
Mémoire de l'UNF sur le projet de loi C-49, Loi sur la modernisation des transports
Le mémoire de la NFU met l'accent sur la nécessité de modifier le projet de loi C-49 afin de supprimer les modifications apportées à l'obligation des transporteurs publics énoncée dans la Loi sur les transports au Canada; conserver la définition des wagons-trémies du gouvernement dans la Loi sur les transports au Canada; ajouter l'obligation de procéder à un examen complet des coûts au titre du revenu maximal prévu dans la Loi sur les transports au Canada; conserver le pourcentage maximal de 15 pour l'actionnariat de CN Rail détenu par une personne en vertu de la Loi sur la commercialisation du CN; modifier la Loi sur les transports au Canada pour permettre à un groupe d'agriculteurs de demander la création de nouveaux sites de chargement de wagons de producteurs; et modifier l'article 5 de la Loi sur les transports au Canada afin de mettre à jour la politique nationale des transports du Canada. Il note également que les dispositions relatives aux pénalités réciproques introduites par le projet de loi C-49 ne profiteront probablement pas aux agriculteurs. Nous appelons également à la création d'un récepteur de wagons de producteur indépendant, qui permettrait de contrôler la puissance des compagnies céréalières et des chemins de fer. Lire la suite
Mémoire présentée au projet de loi C-49
Loi sur les modifications de la loi sur les transports au Canada
Le mémoire de l'UNF a décidé de modifier le projet de loi C-49 afin de supprimer ses modifications sur le transporteur public dans la Loi sur les transports au Canada; conserver la définition des wagons-trémies du gouvernement dans la Loi sur les transports au Canada; add to do a check to complete review to cost of the maximate law to revenue maximals prévu in the Law of the Transportation to Canada; retenir le maximum de 15% pour l'actionnariat du CN et la loi sur la commercialisation du CN; modifier la Loi sur les transports au Canada afin de rétablir la capacité d'un groupe d'agriculteurs de demander de nouveaux sites de chargement de wagons de producteurs; et modifier l'article 5 de la loi sur les transports au Canada pour mettre à jour la politique nationale du transport du Canada. On note également les dispositions sur les sanctions réciproques prévues dans le projet de loi C-49 ne profiteront probablement pas d'elles. Nous demandons également la création d'un receveur de wagons du producteur indépendant, qui permettent de vérifier le pouvoir des compagnies céréalières et des chemins de fer. Lire la suite
OmniTRAX Inaction élimine Churchill indéfiniment
Saskatoon, SK - La ligne de chemin de fer de la baie d'Hudson à Churchill est fermée depuis la fin du mois de mai en raison des inondations qui ont endommagé les voies. Cela fait plus de deux semaines que les photos ont été publiées et le maire de Churchill, Mike Spence, a appelé à "une action immédiate pour réparer le chemin de fer". Que fait OmniTRAX? Lire la suite
Mémoire sur l'avenir des transports au Canada et rapport d'examen de la CTA
Version PDF</spanPrésentation du Syndicat national des agriculteurs à la consultation de Transports Canada sur</span<strong<span class="nfu nfu-angle-double-right"</spanl'avenir des transports au Canada</span<strong<span class="nfu nfu-angle-double-right"</spanet le</spanLoi sur les transports au Canada</span Revoir les rapports</span <strong<span class="nfu nfu-angle-double-right"</span14 septembre 2016</span Le Syndicat national des cultivateurs (NFU) aimerait remercier le ministre Garneau et Transports Canada de leur donner l'occasion de formuler des commentaires sur l'avenir des transports au Canada. Lire la suite
Churchill mérite d'être sauvé
La plupart d’entre nous tiennent pour acquis que la majorité de nos routes et autoroutes sont financées par des fonds publics et construites à prix coûtant afin de servir le bien public général. Lire la suite
Retour au sommet