Constitution et règlements de la National Farmers Union

Nom et siège social
  • 1. Le nom de l'organisation est le Syndicat national des cultivateurs et le siège social doit être situé dans un lieu déterminé par le conseil d'administration.
Interprétation
  • 2. Dans ces règlements, à moins que le contexte n’exige le contraire, l’expression:
    • a) «Syndicat» désigne le Syndicat national des fermiers tel qu'il est incorporé par une loi du Parlement du Canada, qui constitue le chapitre 80 des Statuts du Canada de 1970;
    • (b) «Conseil» désigne le Conseil d'administration du Syndicat national des agriculteurs;
    • (c) «Bureau central» désigne le siège social du Syndicat national des agriculteurs;
    • (d) «Exécutif» signifie le comité exécutif du Syndicat national des cultivateurs tel que constitué par ses règlements administratifs;
    • (e) «Congrès» désigne toute réunion du Syndicat composée des membres habilités à y assister et à y voter;
    • (f) «Local» désigne un local établi en vertu de l'article 67 des présentes.
    • g) «Officier national» désigne les personnes élues en vertu de l'article 27. (11/02, 11/03)
Objets
  • 3. Les objets de l'union seront:
    • a) promouvoir l'amélioration de la capacité des agriculteurs d'atteindre leurs objectifs économiques et sociaux;
    • b) Mener des projets au profit des agriculteurs pour le développement des marchés et la commercialisation des produits agricoles;
    • c) parvenir à la réduction des coûts et à l'adoption d'autres mesures visant à accroître les avantages économiques de l'agriculture;
    • d) Réaliser des projets d’éducation et de recherche au profit des agriculteurs;
    • e) Promouvoir et garantir une législation et d'autres formes d'action gouvernementale en faveur des agriculteurs;
    • f) Promouvoir un niveau de vie communautaire plus élevé dans l'agriculture;
    • (g) Fournir à ses membres des services conformes à ses objectifs et travailler conjointement avec toute autre personne ou organisation pour la réalisation de ses objectifs.
  • 4. L'Union n'a aucune affiliation politique, est non partisane en politique et exempte de discrimination raciale, religieuse et politique. (12/72)
Statut des membres
  • 5. Les hommes et les femmes ont un statut égal.
Adhésion et cotisation
  • 6. Toute personne qui remplit les conditions pour devenir membre peut devenir membre du syndicat en étant dûment acceptée comme membre de toute section locale et en acquittant la cotisation désignée; ou peut devenir membre de l'Union en postulant directement à l'exécutif, en payant la cotisation désignée et en étant dûment accepté par l'exécutif. (01 / 94)
Qualifications pour devenir membre
  • 7. Les personnes physiques suivantes peuvent devenir membres de l'Union:
    • a) Toute personne, y compris le conjoint résident ou les enfants de cette personne, exerçant une activité agricole au Canada.
    • b) Tout agriculteur retraité ou déplacé jusqu'à ce que cette personne ait été employée pendant deux ans dans une autre industrie. (01/88)
    • (c) Toute unité familiale ou personne non agricole peut devenir membre associé avec tous les droits et responsabilités de tout autre membre, à l'exception du droit de vote ou d'occuper un poste élu. (01/91)
    • (d) Tout jeune non agricole peut devenir membre associé avec tous les droits et responsabilités de tout autre membre, à l'exception du droit de vote ou d'occuper un poste élu. (01/91)
    • e) Jusqu'à quatre personnes constituant une unité agricole sont éligibles pour devenir membre d'une unité agricole. (11/19)
  • 8.L'adhésion dans l'Union repose sur une unité familiale ou une unité agricole. Les enfants à charge de chaque unité familiale âgés de 14 à 21 ans sont considérés comme membres de l'union. (12/73)
    • a) Une unité familiale est réputée être un particulier et son conjoint, le cas échéant. Enfants à charge de chaque cellule familiale
      entre 14 et 21 ans sont considérés comme membres du syndicat. (12/73)
    • b) Une unité agricole est réputée être une coopérative, un collectif ou une société de personnes lorsque la majorité des
      le travail et la gestion sont fournis par des personnes activement impliquées dans l'exploitation de la ferme. (11/19)
Formulaire de demande
  • 9. Toutes les demandes d'adhésion doivent être sous la forme qui sera déterminée de temps à autre par l'exécutif.
Cartes d'abonnement
  • 10.Chaque membre recevra, dès son adhésion, une carte de membre du bureau central, sous la forme et de la manière que l'exécutif déterminera de temps à autre.
Cotisation
  • 11. (a) Toutes les personnes qui demandent à devenir membres du syndicat doivent payer une cotisation annuelle de 195.00 $ minimum, sauf: (12/74, 12/81, 12/84, 01/90, 01/91, 11/10)
    • i) Les nouveaux membres qui signent une autorisation bancaire annuelle se verront offrir une adhésion initiale de deux ans pour le prix d'une unité d'adhésion d'un an, après quoi le membre paiera la cotisation annuelle régulière. (01/94)
    • ii) Tout jeune âgé de 14 à 25 ans peut devenir membre du syndicat moyennant le paiement d'une cotisation annuelle de 50% de la cotisation régulière, à l'exception des membres qui cultivent dans des régions où le financement provincial stable exige que la cotisation complète être payé. (01/88, 01/91, 11/13)
    • iii) Toute unité familiale ou personne non agricole peut devenir membre associé du syndicat moyennant le paiement d'une cotisation annuelle qui est déterminée de temps à autre par la Commission. (12/96, 11/09)
    • iv) Lorsqu'une région participe à un programme de financement provincial prévu par la loi, chaque membre de la région doit payer une cotisation annuelle qui est déterminée de temps à autre par le Conseil. (11/02)
    • (b) Les cotisations des membres sont réparties entre la section locale, le district et le bureau central, selon ce que le conseil détermine de temps à autre.
Membres à vie
  • 12. a) Toute personne par ailleurs qualifiée pour devenir membre du syndicat peut, moyennant le paiement de la somme de vingt fois la cotisation annuelle, devenir membre à vie du syndicat et être connue sous le nom de «membre à vie».
  • (b) Les membres à vie ont les mêmes droits et privilèges et sont soumis aux mêmes devoirs, obligations et limitations que les membres.
  • (c) Le conjoint survivant d'un couple marié qui était membre à vie doit, à la mort de l'un d'entre eux, continuer à être membre à vie.
Certificats de récompense de service
  • 13. Tout membre, après avoir atteint l'âge de 65 ans, qui est membre en règle depuis les vingt dernières années, peut, sur recommandation d'une section locale, se voir décerner un certificat de récompense de service par le bureau central. (12/84)
Fonds locaux, de district et régionaux
  • 14. Les sections locales, les districts et les régions peuvent recueillir des sommes supplémentaires par tout moyen autorisé par la Loi constitutive du Syndicat national des agriculteurs, la Constitution et les règlements de l'Union et la Loi sur les corporations canadiennes. (11/02)
Suspension des membres
  • 15. Les membres qui agissent contrairement aux statuts peuvent être suspendus par l'exécutif agissant de sa propre initiative ou sur recommandation d'une section locale jusqu'à la prochaine réunion du conseil, à condition toutefois qu'avant toute motion de suspension est convoqué à une réunion, un avis écrit a été envoyé au membre concerné par courrier recommandé affranchi, au moins sept jours avant la date de la réunion à laquelle la motion doit être examinée. membres présents et votant à la réunion.
Expulsion de membres
  • 16. Un membre agissant contrairement à la Constitution et aux règlements peut être exclu par le conseil d’administration, à condition toutefois que, avant que toute motion d’expulsion ne soit soumise à une assemblée, un avis écrit ait au moins été envoyé par courrier recommandé affranchi sept jours avant la date de la réunion à laquelle la motion doit être examinée et qui est adoptée par un vote 2 / 3 des administrateurs présents et votants à la réunion.
Recours contre l'expulsion
  • 17. Tout membre ainsi expulsé de l'adhésion par la commission peut en appeler au prochain congrès annuel du syndicat. Le congrès établira un comité de trois personnes, qui ne sont pas des administrateurs du syndicat, qui enquêtera sur la cause de cette expulsion et confirmera cette expulsion ou réintégrera ce membre aux conditions qu'elles jugeront justes.
Collection de frais
  • 18. Chaque secrétaire-trésorier local a le devoir de contribuer à la collecte des cotisations et de les transmettre au bureau central de la manière que l’exécutif peut déterminer à l’occasion.
Période d'adhésion
  • 19. La période d'adhésion est d'un an à compter de la date à laquelle la personne devient membre, à condition toutefois que l'exécutif puisse entamer une période d'adhésion plus longue, sous réserve de l'approbation du conseil d'administration.
Expiration de l'adhésion
  • 20. Tout membre qui omet de payer sa cotisation dans les 60 jours suivant la date d’expiration de son statut de membre cesse d’être membre immédiatement.
Conventions de l'Union
  • 21. Les congrès annuels et spéciaux du syndicat sont l’organe directeur du syndicat et définissent les politiques à suivre par l’exécutif, le conseil d’administration et les sections locales.
Congrès annuel
  • 22. Le congrès annuel du syndicat doit être tenu à la date et à l'endroit que l'exécutif peut déterminer.
Qui peut assister aux congrès
  • 23. a) Les membres du conseil d'administration, les membres du comité consultatif des femmes, les membres du comité consultatif des jeunes, les directeurs de district, les femmes directrices de district et les directeurs de la jeunesse de district ont le droit d'assister et de voter au congrès.
  • (b) Les délégués des sections locales dûment élus, conformément à la section 74, sont autorisés à assister et à voter aux congrès.
Qui peut être un délégué
  • 24. Nul ne peut agir en tant que délégué à un congrès du syndicat sans être membre de ce dernier.
Conventions spéciales
  • 25. L’exécutif peut convoquer des congrès spéciaux du syndicat pour traiter des affaires particulières au moment et à l’endroit choisis par celui-ci.
Convention - Comment appelé
  • 26. Les congrès du syndicat doivent être convoqués par avis écrit posté par le secrétaire aux personnes habilitées à assister au congrès tel que défini à l'article 23 (a) et au secrétaire-trésorier de chaque section locale, au moins trois semaines avant la date de la convention, en indiquant l'heure, la date et le lieu de celle-ci. L'avis de conventions spéciales doit indiquer les affaires spéciales à considérer.
Convention pour élire les officiers
    • 27. Le congrès annuel élit parmi les membres du syndicat:
      • a) un président;
      • (b) un vice-président des politiques de 1st;
      • (c) un 2nd Vice-président des opérations;
      • (c) Une femme '

s président;

  • (d) Une femme '

 

s vice-président;

  • e) Un jeune président;
  • (f) Un vice-président jeunesse. (11 / 09)

 

Inscription
      • 28. Les délégués au congrès et les membres visiteurs paient des frais d’inscription pour aider à payer les frais du congrès, le montant de ces frais devant être fixé par l’exécutif.
Mise en commun des transports
      • 29. (A) Les frais de transport de tous les délégués participant au congrès et des autres personnes autorisées à y assister sont pris en charge par le bureau central si l’exécutif le juge réalisable.
      • (b) Si l'exécutif estime qu'il n'est pas possible de payer les frais de transport mentionnés dans 29 (a), les frais de transport de toutes les personnes assistant au congrès seront mis en commun de la manière qu'il pourra déterminer.
Comité de vérification des pouvoirs
      • 30.L’exécutif nommera un comité de vérification des pouvoirs chargé d’examiner tous les pouvoirs des délégués participant à la convention et de faire rapport à la convention.
Appeler à l'ordre
      • 31. (a) La convention est appelée à l'ordre par le président et son premier point à l'ordre du jour sera l'élection d'un président pour la convention.
      • (b) Les délégués réunis en congrès annuel déterminent le statut des visiteurs.
Comité des résolutions
      • 32. Le congrès élit au comité des résolutions les membres du nombre qu'il peut déterminer, et ces personnes, avec le comité des résolutions du conseil, constituent le comité des résolutions du congrès. Il sera du devoir de ce comité de coordonner les résolutions envoyées pour examen au congrès et de déterminer l'ordre dans lequel les résolutions devraient être examinées par le congrès.
Autres comités
      • 33. Le congrès peut élire les autres comités qu’il jugera nécessaires au bon déroulement des travaux du congrès.
Résolutions au congrès
      • 34. (a) Toutes les résolutions approuvées par le conseil, un congrès régional ou un congrès de district, peuvent être présentées au congrès.
      • (b) Toute résolution peut être présentée au congrès si la majorité des votants au congrès 2 / 3 approuve sa présentation.
Adoption de résolutions
      • 35. Sauf disposition contraire des présentes, toutes les résolutions soumises au vote de tout congrès de membres du syndicat sont prises à la majorité des voix exprimées.
Nomination du vérificateur
      • 36. Le congrès nomme un vérificateur pour faire une vérification annuelle des livres du syndicat. Le vérificateur doit faire un rapport au prochain congrès, ou à chaque fois qu'il y est invité.
LES RÉGIONS
Régions - Comment établi
      • 37. Le conseil divisera le Canada en régions de la manière qu’ils pourront déterminer de temps à autre.
Congrès régionaux
    • 38. Un congrès annuel se tient dans chaque région au moins 60 jours avant le congrès annuel du syndicat. Le but de la convention est de:
        • (a) élaborer une stratégie et des actions sur les questions concernant les membres résidant dans la région qui soient compatibles avec la politique nationale;
        • (b) Examiner les politiques et les programmes à recommander au congrès annuel du syndicat;
        • c) Examiner les services fournis par l’intermédiaire du bureau régional;
        • (d) élire un membre, ou tout autre nombre de membres de la région, pouvant être affecté au conseil d'administration;
        • (e) Élire une femme '

      s membre du comité consultatif;

    • f) Élire un membre du comité consultatif des jeunes. (01/91, 01/94)
Conventions - Comment appelé
  • 39. L’exécutif doit annoncer aux membres résidant dans la région la date et le lieu de la convention, telle que définie à la section 38, au moins trois semaines avant la date de la convention, de la manière qu’il détermine. (11 / 02)
Qui peut assister aux congrès et voter
  • 40. Tous les membres en règle résidant dans la région ont le droit d'assister et de voter au congrès. (11 / 95)
Appeler à l'ordre
  • 41. Le congrès régional annuel est ouvert par le coordonnateur régional et son premier ordre du jour est l'élection d'un président. (01/91)
Résolutions au congrès
  • 42. (a) Toutes les résolutions approuvées par les districts et les sections locales de la région pourront être présentées au congrès régional.
  • (b) Toute résolution peut être présentée au congrès régional si la majorité des 2/3 des votants au congrès approuve sa présentation. (01/91)
Inscription
  • 43. Les membres régionaux de chaque congrès régional doivent payer des frais d’inscription pour aider à payer les frais du congrès, le montant de ces frais devant être déterminé par l’exécutif. (11 / 95)
Bureaux régionaux
  • 44. L’exécutif peut établir un bureau ou des bureaux dans chaque région aux fins d’administration et de fournir aux membres les services que le conseil peut déterminer de temps à autre. (01 / 89)
Nomination du coordinateur régional
  • 45. L’exécutif doit nommer un membre du conseil de chaque région en tant que coordonnateur régional pour cette région, à l’exception des régions où les membres élisent leur propre coordonnateur, à condition que le coordonnateur siège au conseil national et signe le serment national. (11 / 15)
Fonctions du coordonnateur régional
    • 46. (a) Le coordonnateur régional est chargé de s'acquitter des tâches que l'exécutif peut lui confier.
    • (b) Il incombe au coordinateur régional de convoquer de temps à autre des réunions des membres du conseil national et des membres consultatifs de la région pour les informer et coordonner leurs activités dans le programme général du syndicat.
    • (c) Il incombe au coordinateur régional de convoquer des réunions des responsables de district dans la région pour les informer et coordonner leurs activités dans le programme général du syndicat. (12 / 79)
LES QUARTIERS
Districts - Comment sont constitués
      • 47. Le conseil divise les régions en districts et ajuste les limites de ces districts comme ils peuvent le déterminer de temps à autre.
Congrès de district
      • 48. Un congrès se tient annuellement dans chaque district de ses dirigeants et membres. La date et le lieu de ce congrès seront déterminés par le bureau exécutif du district, en consultation avec le coordonnateur régional. (01/95)
Conventions - Comment appelé
      • 49. Le secrétaire du syndicat convoque le congrès annuel de district. Celui-ci envoie par la poste un avis écrit à cet effet aux responsables de district, aux membres du conseil de district et au secrétaire de chaque section locale du district. moins trois semaines avant la date fixée pour le congrès et en indiquer l’heure, la date et le lieu.
Qui peut assister aux congrès
      • 50. Tous les membres en règle résidant dans le district ont le droit d'assister au congrès et de voter en même temps. (01/95, 11/95)
Appeler à l'ordre
      • 51. Le congrès annuel de district est ouvert à l’ordre du jour par le directeur de district. Le premier point à l'ordre du jour est l'élection d'un président.
Résolutions au congrès
      • 52. (a) Toutes les résolutions approuvées par une section locale d'un district ou approuvées par le conseil de district peuvent être présentées à un congrès de district.
      • (b) Toute résolution peut être présentée à un congrès de district si la majorité des personnes votant au congrès 2 / 3 approuve sa présentation.
Nomination du vérificateur
      • 53. Le congrès annuel de district nommera un vérificateur qui procédera à un audit annuel des livres du district et préparera un rapport qui sera présenté au prochain congrès annuel de district.
Élection des officiers
    • 54. Le congrès annuel de district élira parmi les membres résidant dans le district:
        • a) un directeur de district;
        • (b) Un district de femmes '

      s directeur;

    • c) Un directeur de district pour la jeunesse.
Exécutif de district
  • 55. Les personnes élues en vertu de la section 54 deviendront l'exécutif du district, et le conseil de district est autorisé à ajouter à ce dernier l'exécutif de son nombre, de la manière qu'il pourra déterminer de temps à autre.
Postes vacants - Comment pourvu
  • 56. Les postes vacants au sein de l’exécutif de district peuvent être pourvus par le conseil de district.
Fonctions de l'exécutif de district
  • 57. (a) La direction des affaires et des biens du district et de ses affaires est confiée à l'exécutif du district, sous réserve des politiques et décisions du congrès du district, du conseil de district et de la constitution ou des règlements du syndicat.
  • (b) L’exécutif de district nommera un secrétaire-trésorier pour le district.
Fonctions des directeurs de district
  • 58. Immédiatement après son élection, le directeur de district assume la responsabilité de la supervision et de la direction des sections locales du district et rend compte au conseil de district et au congrès annuel du district.
Tâches du directeur des femmes de district
  • 59. La directrice des femmes de district doit, immédiatement après son élection, aider au travail de district, encourager la participation des femmes aux activités du syndicat et être la directrice de district si le poste de directeur de district devient vacant pour quelque cause que ce soit.
Fonctions du directeur de la jeunesse du district
  • 60. Immédiatement après son élection, le directeur de la jeunesse du district est responsable de la supervision et de la direction des programmes du district présentant un intérêt particulier pour les jeunes.
Les administrateurs agissent en tant que délégués
  • 61. Les directeurs de district, les dirigeantes de district et les directeurs de district pour la jeunesse ont le droit d'assister aux congrès annuels ou spéciaux du syndicat en tant que délégués votants.
Fonctions du secrétaire-trésorier de district
  • 62. Il appartient au secrétaire-trésorier de district d’assister à tous les congrès du district, d’assister à toutes les réunions de l’exécutif et du conseil de district, de conserver des archives appropriées des délibérations des réunions, de gérer toute la correspondance au nom du district recevoir toutes les sommes d'argent et les débourser, émettre et recevoir des reçus, présenter un état financier vérifié au congrès annuel de district et s'acquitter de toute autre tâche qui pourrait lui être confiée par l'exécutif du district.
Cautionnement du secrétaire-trésorier de district
  • 63. Le secrétaire-trésorier de district peut contracter, aux frais du district, un cautionnement pour la bonne exécution des devoirs. Ce cautionnement sera d'un montant et d'une forme déterminés par l'exécutif du district.
Conseil de district
  • 64. Les membres de l'exécutif de district ainsi que les présidents des sections locales du district ou un membre de l'exécutif de la section locale nommé par le président pour agir au nom de la section locale constituent le conseil de district. (12/74)
Fonctions du conseil de district
    65. Le conseil de district doit:
    • (a) élit l'un de ses membres à la présidence du conseil;
    • (b) Recommander un programme d'activités au congrès de leur district et aider l'exécutif de district à exécuter le programme dans leur district.
DES LOCAUX
Locaux - Comment sont constitués
  • 66. (a) Les membres du syndicat sont organisés en sections locales du syndicat et, à cette fin, toute unité 35 peut demander à l’exécutif de constituer un local du syndicat.
  • (b) Un local de moins de 35 membres peut être affrété avec l'autorisation spéciale de l'exécutif national. (12 / 81, 12 / 85)
Affrètement de sections locales
  • 67. Chaque section locale ainsi constituée porte un nom et / ou un numéro distinctif approuvé par l'exécutif. Elle est ensuite connue sous ce nom et / ou ce numéro et reçoit une charte de l'autorité de l'exécutif sous le sceau du syndicat et est signée par le président et le secrétaire de celui-ci.
Réunion annuelle
  • 68. Chaque section locale tient une assemblée annuelle de ses membres au plus tard le premier avril de chaque exercice financier du syndicat. (12/72)
Élection des officiers
  • 69. (1) La réunion annuelle de chaque section locale élira parmi ses membres:
  • a) un président;
  • b) un vice-président;
  • (c) pas moins de trois et pas plus de cinq administrateurs;

l'un d'eux sera un adolescent et l'autre une femme et les personnes ainsi élues constitueront l'exécutif local.1 / 90

(2) En cas de vacance au sein de l'exécutif local, la prochaine assemblée locale élira un membre pour combler le poste vacant.12 / 73

Devoirs de l'exécutif local
  • 70. L’exécutif local a le devoir de:
    • (a) nommer un secrétaire-trésorier pour la section locale;
    • b) Créer les comités qu’il jugera nécessaires pour s’acquitter convenablement des fonctions de la section locale;
    • (c) Gérer les affaires et les biens de la section locale et ses affaires sous réserve des politiques et décisions des membres de la section locale, ainsi que de sa charte d'autorité sous le sceau du syndicat.
Cautionnement du secrétaire-trésorier local ou du secrétaire et trésorier
  • 71. Le secrétaire-trésorier local ou le secrétaire-trésorier peut contracter un cautionnement aux frais de la section locale pour la bonne exécution de ses fonctions. Ce cautionnement sera d'un montant et d'une forme déterminés par l'exécutif local.
Nomination du vérificateur
  • 72. L'assemblée annuelle de chaque section locale nomme un vérificateur. Il sera du devoir du vérificateur de vérifier les livres de la section locale et de préparer un rapport à présenter à la prochaine assemblée annuelle de la section locale.
Réunions - Comment appelé
  • 73. (a) Les assemblées de la section locale se réunissent sur convocation du président ou du secrétaire, ou de deux administrateurs, au moment et de la manière que détermine chaque section locale.
  • (b) Le conseil de district peut convoquer une assemblée d'une section locale à tout moment et de la manière qu'il détermine.
Délégués au congrès
  • 74. Chaque section locale a le droit d'élire parmi ses membres des délégués au congrès annuel du syndicat et, à cette fin, a droit à un délégué ou à un délégué pour chaque 20 de ses unités de membres ou une fraction majeure de celle-ci, comme indiqué par les archives de la section locale à la date fixée pour cette convention. (12/72, 12/83, 01/95)
    • (a) Les membres qui vivent dans une région où il n'y a pas de section locale active peuvent demander les pouvoirs de délégué directement au bureau national au moins 60 jours avant le congrès national. Les lettres de créance seront délivrées à ce membre du bureau national sous réserve de l'approbation du coordonnateur régional de cette région. (11/07)
Fonctions du président
  • 75. a) Le président est le chef de la direction de la section locale et membre d'office de tous les comités. (12/74)
  • (b) Le vice-président assiste le président dans l'exercice de ses fonctions et est le président si le poste de président devient vacant pour quelque cause que ce soit. (12/74)
Fonctions du secrétaire-trésorier
  • 76. Le secrétaire-trésorier de la section locale a le devoir d’assister à toutes les réunions de la section locale et de l’exécutif de la section locale et de conserver des archives appropriées des débats, de s’occuper de toute correspondance destinée à la section locale. dans la perception des cotisations, pour recevoir toutes les sommes d'argent et les débourser, pour émettre et recevoir des reçus pour toutes les sommes d'argent, pour conserver un registre des membres de la section locale, pour présenter un état financier vérifié à l'assemblée annuelle de la section locale, et s'acquitter de toute autre tâche qui pourrait être confiée par l'exécutif de la section locale.
  • 77. Nonobstant les dispositions de la section 71, l’exécutif de la section locale peut répartir les fonctions de secrétaire-trésorier entre un secrétaire et un trésorier comme bon lui semble.
Suspension des sections locales
  • 78. L’exécutif peut suspendre toute action locale contraire à la Constitution ou au détriment du syndicat, y compris le non-paiement des cotisations au syndicat, qui cesse alors d’exercer ses activités et n’a pas le droit, jusqu’à sa réintégration, d’être représenté tout congrès ou congrès de district du syndicat.
Avis de suspension
  • 79. L’exécutif doit faire notifier sa suspension à chaque section locale suspendue par courrier recommandé affranchi envoyé à son secrétaire tel qu’il est enregistré dans les livres du syndicat, et cette section locale peut, dans les trente jours suivant la mise à la poste dudit avis, en appeler au conseil de administrateurs contre sa suspension.
Appel à la commission
  • 80. À la réception d'un appel d'une section locale contre sa suspension, le conseil doit enquêter sur la question de toute manière qu'il peut, à son entière discrétion, juger suffisante et appropriée, et soit annuler l'ordonnance de suspension et rétablir cette section locale, soit confirmer le ordonnance de suspension et annuler le mandat d'autorité de la section locale.
Biens du local suspendu
  • 81. Tous les fonds, les biens et les archives d’une section locale suspendue sont, pendant la période de suspension, conservés par les officiers de la section locale en qualité d’administrateurs du syndicat, et deviennent, dès l’annulation du mandat, la propriété de la syndicat, et toutes les personnes ayant en leur possession des sommes d'argent, des biens ou des dossiers appartenant à un tel local doivent le remettre au bureau central du syndicat.
Dissolution
  • 82. a) Une section locale peut être dissoute. Une réunion spéciale sera convoquée pour examiner toute motion de dissolution. Un avis écrit précisant le but de la réunion, la date, l'heure et le lieu où elle aura lieu doit être envoyé à chaque membre de la section locale au moins deux semaines avant la date fixée pour la réunion. Le secrétaire prépare un état financier des affaires de la section locale pour cette assemblée et le présente à l'assemblée.
  • (b) Aucune motion de dissolution ne sera acceptée tant qu'une telle déclaration n'aura pas été préparée et présentée. Si une telle déclaration n'est pas disponible, la réunion nomme une ou plusieurs personnes pour la préparer et la réunion est ajournée à l'heure et au lieu déterminés par les membres présents à la majorité.
  • (c) Lors de la présentation du relevé, des dispositions devraient être prises pour le paiement de tous les comptes impayés et la disposition de tous fonds ou biens de la section locale. Par la suite, une motion de dissolution peut être adoptée et, si elle est adoptée, une copie certifiée conforme de celle-ci doit être envoyée au bureau central, et à réception de celle-ci par le bureau central, la section locale est dissoute.
  • (d) Fusion des sections locales - Une réunion spéciale dans chaque section locale touchée doit être convoquée par les présidents de chacune des sections locales concernées. Des avis écrits doivent être envoyés à chaque membre des sections locales impliqué deux semaines avant les réunions. Une motion de fusion serait présentée et si elle est adoptée par chaque section locale, une réunion conjointe spéciale doit être organisée dans les 30 jours et des avis envoyés pour cette réunion afin d'élire les dirigeants et les exécutifs locaux. (12/96)
L'exécutif syndical peut dissoudre les sections locales
  • 83. Si une section locale se dissout sans se conformer aux dispositions de la section précédente des présentes, ou ne remet pas au bureau central les cotisations annuelles d'au moins 15 unités d'adhésion ou est suspendue en vertu des dispositions de l'article 79 des présentes, l'exécutif peut aviser chaque personne qui a été un membre payé de cette section locale au cours des deux années précédentes par courrier recommandé de son intention de dissoudre ladite section locale et, par un tel avis, indiquer la raison de la dissolution proposée; et si le motif de la dissolution proposée n'est pas dans les trois mois à compter de la date de l'avis retiré à la satisfaction de l'exécutif, l'exécutif peut, par résolution, déclarer que cette section locale sera dissoute, et sur ce, tous les biens de ladite section locale, qu'ils soient réels ou personnel, devient la propriété du syndicat.
OFFICIELS
officiers
  • 84. a) Tous les candidats aux postes électifs du syndicat et de tout district sont proposés en congrès ouvert et élus au scrutin secret. La forme et la procédure à suivre lors de chaque élection seront déterminées par la convention.
  • (b) Aucun membre du syndicat ne peut être élu à un poste de dirigeant ou de dirigeant du syndicat si un poste de cadre supérieur est occupé dans une coopérative ou une organisation de producteurs de produits de base où 1500 $ ou plus est reçu à titre de salaire annuel ou honoraires.
Mandat
  • 85. Aucun dirigeant élu du syndicat, administrateur de l'union ou directeur de district ne peut occuper le même poste de manière continue pendant plus de dix années consécutives.
  • 86. (a) Tous les dirigeants élus du syndicat entreront en fonction après leur élection et demeureront en fonction jusqu'à l'élection de leurs successeurs.
  • (b) Les membres du conseil et les membres des comités consultatifs élus au congrès régional entrent en fonction immédiatement après le congrès annuel du syndicat. (11/02);
Serment d'office
  • 87. Avant de prendre ses fonctions, chaque dirigeant élu doit signer une déclaration s'engageant à s'acquitter fidèlement de ses fonctions, à se conformer à la constitution, à soutenir loyalement et à promouvoir les intérêts du syndicat.
Fonctions du président
  • 88. Le président est le chef de la direction et membre d'office de tous les comités. Il est du devoir du président de présider toutes les réunions de l'exécutif.
Fonctions du vice-président
  • 89. (a) Le premier vice-président des politiques assiste le président dans l'exercice de ses fonctions et est le président en cas de vacance du poste de président pour quelque cause que ce soit. Le 1er vice-président est responsable de la mise en œuvre de la politique du syndicat. (1/11)
  • (b) Le 2e vice-président des opérations assiste le président dans l'exercice de ses fonctions. Le 2e vice-président est responsable des opérations du syndicat. (11/09)
Fonctions du président des femmes
  • 90. La présidente des femmes, par son implication dans l'exécutif, assurera le leadership pour faciliter la participation des femmes à tous les niveaux du syndicat.
Fonctions de la vice-présidente des femmes
  • 91. La vice-présidente des femmes assiste la présidente des femmes dans ses fonctions et est la présidente des femmes en cas de vacance du poste de présidente des femmes pour quelque cause que ce soit.
Devoirs du jeune président
  • 92. Le président de la jeunesse est responsable des programmes pour la jeunesse et coordonne ces programmes dans le cadre du programme général du syndicat.
Fonctions du vice-président jeunesse
  • Le vice-président de la jeunesse assiste le président de la jeunesse dans l'exercice de ses fonctions et en assume la présidence au cas où le poste de président de la jeunesse deviendrait vacant pour une raison quelconque.
Rapports au congrès
  • 94. Le président a le devoir de présenter au congrès annuel un rapport du conseil sur les affaires du syndicat.
  • 95. La présidente des femmes a le devoir de présenter au congrès annuel un rapport sur ses travaux.
  • 96. Le président de la jeunesse a le devoir de faire rapport au congrès annuel sur le travail accompli.
Fonctions du secrétaire
  • 97. Le secrétaire assiste à toutes les réunions du syndicat, du conseil d’administration et de l’exécutif, en assure la rédaction des procès-verbaux et exerce les autres fonctions que celui-ci lui confie.
Fonctions de trésorier
  • 98. Le trésorier a le devoir de recevoir tous les fonds de la caisse et de les déposer dans la banque ou la caisse que le directeur peut ordonner. Le trésorier tient des livres de compte en bonne et due forme et fournit des informations complètes et complètes sur toutes les questions traitées chaque fois que l'exécutif le demande. Un état dûment vérifié des affaires financières du syndicat doit être présenté au congrès annuel du syndicat, et les autres tâches accomplies par le bureau peuvent être remplies.
Collage
  • 99. Le secrétaire, le trésorier et les autres responsables désignés par l'exécutif contractent un cautionnement aux frais de l'union pour la bonne exécution de leurs tâches respectives. Ce cautionnement doit être d'un montant et sous la forme que l'exécutif peut déterminer.
CONSEIL D'ADMINISTRATION
Comment se constitue
  • 100. (a) Le président, le premier vice-président, le deuxième vice-président, le président des femmes, le vice-président des femmes, le président des jeunes, le vice-président des jeunes et les directeurs élus en vertu de l'article 1 (d), constituent le conseil Directeurs du syndicat. (2/38)
  • (b) Les vacances au sein du conseil peuvent être pourvues par le conseil.
  • (c) Si un membre du conseil a manqué trois (3) réunions consécutives du conseil, sans donner un préavis de son intention de s'absenter, le conseil peut déclarer ce siège vacant. (11/16)
  • 101. Le conseil d’administration se compose au maximum de membres 25.
  • 102. Le nombre d’administrateurs devant être élus dans chaque région est déterminé chaque année par le conseil; le conseil prend en compte le nombre de membres dans chaque région.
Quorum
  • 103. Le quorum du conseil doit être composé de 2 / 3, soit le nombre de membres du conseil présents à la réunion précédente du conseil d’administration, pas moins que 12 des postes pourvus au conseil, plus un. (11 / 04)
Réunions - Comment appelé
  • 104. Le secrétaire du syndicat convoque une réunion du conseil à la demande du président, de l'exécutif ou de la majorité des administrateurs. Cette assemblée doit être convoquée en transmettant à chaque membre du conseil un avis écrit indiquant l’heure, la date et le lieu de l’assemblée. Cet avis doit être envoyé par la poste au moins dix jours avant la date fixée pour l’assemblée.
Renonciation à l'avis
  • 105. Une réunion du conseil peut être tenue à tout moment sans préavis, pourvu qu'au moins les deux tiers des membres soient présents à cette réunion et signent un consentement à la tenue de celle-ci avant le début de la réunion. Lorsqu'une telle réunion est une conférence téléphonique ou une autre forme de technologie permettant aux membres du conseil de se trouver à divers endroits, la connexion à la réunion sera considérée comme une autorisation. (11/02)
Devoirs du conseil
  • 106. Le conseil d'administration sera l'organe de décision de l'union entre les conventions. Il incombe au conseil d’interpréter les décisions prises par la convention.
  • 107. Le conseil d'administration nomme, après chaque congrès annuel, un comité des résolutions, représentatif des régions. Il est du devoir du comité des résolutions d'examiner toutes les résolutions envoyées au bureau central entre les congrès, de les éditer et de les réviser, et de les préparer pour présentation au conseil, aux congrès de district, aux réunions régionales ou aux congrès annuels, selon les résolutions.
  • 108. Le conseil élit parmi ses quatre membres au comité exécutif du syndicat, et ces personnes ainsi élues, ainsi que le président, la présidente des femmes, le premier vice-président, le deuxième vice-président et le président de la jeunesse constitueront l'exécutif du syndicat. (1/2)
  • 109. Le conseil peut élire parmi ses membres les autres comités qu’il jugera nécessaires pour s’acquitter convenablement des fonctions du syndicat, à condition toutefois que les décisions de ces comités soient soumises à l’approbation du conseil.
  • 110. Après chaque congrès annuel, le conseil fixe la rémunération des administrateurs et dirigeants élus du syndicat pendant la durée de leur mandat.
  • 111. Le conseil examine les politiques générales en matière de finances, de dépenses, d'organisation, de développement régional et d'autres questions de politique générale qu'il pourra éventuellement déterminer.
Banque et emprunt
  • 112. (1) Les administrateurs du syndicat peuvent, et ils sont autorisés par la présente, de temps à autre:
    • a) emprunter de l’argent sur le crédit de la caisse aux montants et aux conditions qu’ils jugent convenables pour la réalisation de ses objectifs;
    • (b) hypothéquer, mettre en gage ou hypothéquer les biens réels et personnels de l'union;
    • c) émettre des obligations, des débentures ou des actions de débentures garanties par une hypothèque ou autrement;
    • (d) Signer des effets, billets, contrats et autres preuves ou valeurs pour des emprunts ou à emprunter aux fins susmentionnées;
    • (e) Engager des obligations, des débentures ou des actions de débentures en garantie de prêts temporaires.
  • (2) Nonobstant toute disposition de la sous-section 1, le membre de la haute direction peut exercer les pouvoirs conférés aux administrateurs dans cette section en leur nom par résolution.
  • (3) Les administrateurs du syndicat doivent, au moins soixante jours avant la date du congrès annuel, examiner la cotisation annuelle et, si nécessaire, préparer un amendement constitutionnel à l’intention des délégués. (12 / 82)
EXÉCUTIF
Réunions - Comment appelé
  • 113. L'exécutif se réunit sur convocation du président et ce dernier doit se réunir à la demande de la majorité des membres de l'exécutif.
Quorum
  • 114. Cinq membres de l'exécutif constitueront le quorum et au moins un des cinq sera élu à l'exécutif par le conseil. (11/09)
Devoirs de l'exécutif
  • 115. La gestion des affaires et des biens du syndicat et de ses affaires sera confiée à l'exécutif, sous réserve des règles, politiques, décisions et règlements du syndicat réuni au congrès et du conseil d'administration.
  • 116. L’exécutif nommera un secrétaire et un trésorier ou un secrétaire-trésorier, ainsi que tous les autres membres du personnel qu’il jugera nécessaires à la bonne conduite des affaires de l’union, et fixera leur rémunération.
  • 117. L'exécutif peut nommer les comités de son choix et lui confier l'exécution de toute tâche particulière qu'il peut lui confier.
  • 118. L’exécutif doit publier un document qui sera la publication officielle du syndicat. L’exécutif doit poster une copie de chaque édition à chaque unité d’adhésion et à toutes les autres personnes qui peuvent s’y abonner.
  • 119. L’exécutif doit fournir tout autre service que le syndicat pourra déterminer de temps à autre.
  • 120. L’exécutif doit tenir un registre des membres de la manière qu’il pourra déterminer de temps à autre.
Sceau - Comment apposé
  • 121. Le sceau corporatif du syndicat ne doit pas être apposé sur un instrument sauf sur autorisation d'une résolution de l'exécutif et en présence de deux administrateurs, ou de toute autre personne désignée à cet effet par l'exécutif; et les administrateurs ou autres personnes susmentionnées doivent signer tous les actes sur lesquels est apposé le sceau de l'union.
COMITES CONSULTATIFS
Comité consultatif des femmes
  • 122. Il est du devoir du comité consultatif des femmes de conseiller la présidente des femmes, de l'assister dans ses fonctions et d'encourager la participation des femmes au programme général du syndicat.
Comité consultatif jeunesse
  • 123. a) Tous les membres élus pour occuper des postes de jeunes doivent être âgés de 14 à 34 ans au moment de leur prise de fonction. (01/94, 11/03, 11/09)
  • (b) Il est du devoir du comité consultatif de la jeunesse de conseiller et d'assister le président de la jeunesse dans l'élaboration de programmes présentant un intérêt particulier pour les jeunes, et de coordonner ces activités dans le cadre du programme général du syndicat.
GÉNÉRAL
Candidats politiques, etc., inhabiles à exercer leurs fonctions
  • 124. Tout dirigeant élu du syndicat, ou de tout district, ou tout membre du conseil qui annonce ou permet d'être annoncé comme candidat, comme candidat ou comme candidat à l'élection comme membre de toute législature provinciale, ou de la Chambre des communes, ou accepte d'être nommée membre du Sénat du Canada, cesse ipso facto d'occuper ce poste élu; et, tant que la candidature est recherchée en tant que candidat ou candidat, ou membre d'une telle législature ou de la Chambre des communes ou du Sénat du Canada, ne sera pas éligible à une élection à un poste dans le syndicat ou dans tout district de l'Union. (12/72)
  • 125. Tout dirigeant élu du syndicat, ou de tout district, de toute section locale ou de tout membre du conseil qui est élu à un autre bureau du syndicat, ou de tout district, de toute section locale ou du conseil, cesse de occuper ce poste. fonction précédemment occupée.
Exercice fiscal
  • 126. L'année financière de la caisse va du 1er octobre au 30 septembre de chaque année. (12/73)
Constitution modificative
  • 127. La constitution du syndicat peut être modifiée à tout congrès du syndicat de la manière suivante:
    • (a) Le conseil, tout congrès de district, tout congrès régional, peut proposer un amendement à la constitution. (11/02)
    • (b) Une copie de chaque amendement proposé adopté par un congrès de district ou une réunion régionale doit être envoyée au bureau central au moins 45 jours avant la date du congrès auquel il doit être proposé. (12/74, 01/94)
    • (c) Le bureau central doit, au moins 30 jours avant la date fixée pour le congrès, envoyer un courrier à chaque personne autorisée à assister au congrès, tel que défini à la section 23 (a), et au secrétaire de chaque section locale, une copie de l'amendement proposé.
    • (d) Un préavis de vingt-quatre heures est donné aux délégués participant au congrès avant la présentation de toute motion d’amendement constitutionnel.
    • (e) Tout amendement est adopté s'il a été notifié conformément aux paragraphes (b), (c) et (d) des présentes et si les deux tiers des délégués votant à la convention votent en sa faveur.
    • 128. L’exécutif est habilité à:
      • (a) Préparer et organiser la publication de ces règlements.
      • (b) Omettre de temps en temps toutes les sections et parties de celles-ci qui ont été abrogées par la convention.
      • (c) Modifiez les numéros des articles des règlements.
      • (d) Ajouter des sections supplémentaires qui ont été approuvées par la convention.
      • e) Modifier le libellé des articles conformément aux amendements apportés par les conventions.
      • (f) Préparer et faire publier de temps à autre une copie révisée de ces règlements.
    • 129. À l'entrée en vigueur de ces règlements, le syndicat assume les actifs et les passifs qui lui sont transférés par tout syndicat agricole provincial dont les membres ont voté en faveur de l'adhésion du syndicat.
    • 130. Lorsqu'une région participe à un programme provincial de financement stable et qu'une organisation / société parallèle est requise par la législation provinciale, le réseau régional (sections locales, districts et région) continuera d'être l'organe de décision au sein de la région. (11/02)
Retour au sommet