National | Communiqué de presse

La NFU se félicite de la suppression rétroactive du plafond de marge d'Agri-stabilité

Woodlawn, ON - «L'annonce d'hier que la limite de marge de référence a été retirée rétroactivement d'Agri-stabilité est une bonne nouvelle», a déclaré la présidente du Syndicat national des agriculteurs, Katie Ward. «La NFU s'est toujours opposée à la limite de marge de référence, notamment parce qu'elle n'aiderait jamais les agriculteurs qui travaillaient dur pour réduire les émissions de GES de leur ferme en utilisant des pratiques agronomiques qui nécessitent moins d'intrants achetés. La marge de référence d'Agri-stabilité plafonnait les paiements au coût de leurs intrants admissibles.

«Nous encourageons toutes les provinces à revenir à la table pour conclure l'accord», a ajouté le 2e vice-président de la NFU, Stewart Wells. «Le déclencheur actuel de 30% signifie qu'Agri-stabilité ne fournit un filet de sécurité qu'aux fermes impliquées dans des secteurs à très forte volatilité, ou qui sont sur-spécialisées et s'exposent par conséquent à des risques plus élevés. Le rétablissement d'un déclencheur de perte de marge de 15% rendrait le programme utile à plus d'agriculteurs, ce qui rendrait Agri-stabilité plus équitable.

«Les provinces de l'Alberta, de la Saskatchewan et du Manitoba s'opposent aux améliorations nécessaires du filet de sécurité Agri-stabilité, même si ces provinces dépendent davantage des agriculteurs pour assurer la richesse de leur économie», a souligné Wells. «Ce serait dommage qu'ils s'opposent à faire d'Agri-stabilité un meilleur programme qui pourrait aider les agriculteurs de tout le Canada à traverser des moments difficiles.

Le plafond de marge et le changement du déclencheur de la marge de référence ont été mis en œuvre avec Cultivons l'avenir 2 en 2013, entraînant une baisse significative du nombre d'agriculteurs inscrits. Au cours des dernières années, moins de 30% des agriculteurs ont participé à Agri-stabilité.

-30-

Pour en savoir plus :
Katie Ward, présidente de la NFU: 613-797-0601
Stewart Wells, Vice-président de la NFU: 2-306-773

Lettre de la NFU au ministre Bibeau, avril 2020

 

Retour au sommet