National | Actualités

Célébrer la vie d'Evelyn Potter et réfléchir à l'impact de son travail

J'ai d'abord entendu le nom d'Evelyn Potter à ma première convention du Syndicat national des cultivateurs à Ottawa, à 2009. C'était le 40th Anniversaire de la NFU. Malheureusement, Evelyn n'a pas pu assister en personne comme prévu, mais son discours écrit a été lu à la convention en tant que première présidente de la NFU pour marquer cet anniversaire important de notre premier congrès en tant que syndicat national des agriculteurs en 1969. En tant que fermière relativement nouvelle, et qui n'avait pas grandi en milieu rural, je me sentais intimidé en entrant dans cette salle de mentors et d'anciens du travail agricole, des mouvements coopératifs et des mouvements de justice sociale. En tant que nouveau venu dans ce monde, et que j'avais vu de l'extérieur comme un moyen de subsistance dominé par les hommes, j'ai été immédiatement accueilli par une représentation équitable de femmes, d'hommes et de jeunes agriculteurs en entrant dans la salle du congrès.

À la NFU et dans la grande communauté agricole, nous avons été profondément attristés d'apprendre le décès d'Evelyn la semaine dernière. Nous souhaitons exprimer nos sincères condoléances à tous les amis, à la famille et à la communauté d'Evelyn. On se souviendra d’Evelyn en tant qu’agricultrice, et par beaucoup d’entre nous, en tant que révolutionnaire quant à son travail et à son impact positif sur la vie des agricultrices et d’autres membres de nos communautés.

Ce que j’ai entendu lorsque le discours d’Evelyn a été lu en cette journée de congrès à Ottawa, c’était un message puissant pour moi, jeune agriculteur, sur cette nouvelle aventure et cette nouvelle trajectoire de vie, qui ont continué à avoir un impact sur mes pratiques et, honnêtement, ma confiance, Je continue de travailler avec le sol, d'autres agriculteurs et des communautés agricoles dans notre solidarité et notre lutte communes.

Femme à la présence aimable et amicale, Evelyn était également clairement déterminée, prévoyante et courageuse dans son leadership et sa défense des droits des femmes. Evelyn et d'autres femmes dirigeantes agricoles et organisatrices locales à travers l'histoire, se sont continuellement battues non seulement pour obtenir une reconnaissance méritée depuis longtemps et l'égalité des droits pour les agriculteurs, mais pour toutes les femmes rurales. Ils ont fait campagne pour les droits de propriété matrimoniale des femmes, contre la violence et d'autres formes d'oppression. Elles se sont tenues aux côtés des mouvements de femmes urbains et mondiaux pour des questions allant de la souveraineté des semences aux droits reproductifs et parentaux. Evelyn et d'autres femmes de la NFU ont travaillé à éliminer les obstacles à l'inclusion des femmes en faisant pression pour des services de garde d'enfants et d'autres formes de soutien pour permettre une représentation équitable et une reconnaissance égale du rôle et de l'importance des agricultrices dans la production alimentaire mondiale.

Dans son allocution 2009, Evelyn a déclaré qu'il y avait eu «un débat houleux» autour des positions des femmes lors du premier congrès de la NFU, ce qui a entraîné l'ajout de postes de femmes et de jeunes au conseil national de la NFU, une décision qui a vraiment a aidé à façonner l'organisation et à assurer la participation et le plaidoyer des femmes et des jeunes agriculteurs, comme il se doit.

Je me suis souvenu de cette histoire récemment lorsque nous avons débattu et adopté une motion au niveau régional visant à rechercher des positions incluant tout le monde, équilibrant la représentation des sexes et la diversité des agriculteurs au Canada. Cela a été vivement débattu et amendé avant d’être finalement adopté. Il est devenu un élément important de la progression de l’inclusion en tant que communauté agricole. Cela a mis en évidence la nécessité de faire pression pour que tous les agriculteurs, tous sexes confondus, soient égaux en matière de justice, d'équité et de race.

Humiliés par l'héritage d'Evelyn et de toutes les femmes fortes, intelligentes, réfléchies et inclusives qui travaillent ensemble à la NFU, aux instituts pour femmes et dans toutes les communautés agricoles, nous avons une histoire puissante à apprendre et à suivre en union dans notre 50 an. Alors que nous sommes confrontés à une période continuellement difficile et tumultueuse dans les domaines politique, social et environnemental, le contexte actuel des agriculteurs, nous devrons nous inspirer de l'héritage de lutte et de solidarité d'Evelyn et d'autres qui l'ont précédé, alors que leur histoire se poursuit. à partager avec les générations d'agriculteurs à venir. Nous nous efforcerons collectivement d'honorer, de partager et d'imiter les histoires d'Evelyn Potter et d'autres sur l'organisation des agriculteurs pour un changement positif qui continue de nous influencer et de nous influencer aujourd'hui.

- Fermes Coral Sproule près de Perth, Ontario. Elle est actuellement vice-présidente de la NFU Women's, et a précédemment été présidente de la NFU et présidente de la NFU Women's.

Evelyn Potter

Evelyn est née et a grandi dans une ferme laitière près de Guernsey, en Saskatchewan, à 1926. Après avoir terminé ses études de grade 12, elle a travaillé comme opératrice téléphonique et s'est mariée à Douglas H. Potter. Ils ont commencé à cultiver la ferme des grands-parents de Doug, près de Biggar. Elle est devenue une partenaire active de la ferme et s'est impliquée dans les affaires de la communauté. Les Potters ont adhéré au Saskatchewan Farmers Union et elle a ensuite assumé un rôle de leadership au sein de cette organisation, devenant directrice des femmes du district, puis vice-présidente des femmes et enfin présidente des femmes.

Lorsque la SFU a fusionné avec trois autres syndicats d'agriculteurs provinciaux dans 1969 pour former une organisation nationale, Evelyn Potter a reçu le soutien d'agriculteurs de tout le pays et a été élue présidente fondatrice de la National Farmers Union.

Dans 1971, aux côtés du président de l'UNF, Roy Atkinson, Evelyn faisait partie de la première délégation non officielle de Canadiens à se rendre en République populaire de Chine dans le cadre d'un échange interculturel. Elle a documenté la visite d'un mois avec plus de diapositives 1,000 de la vie de villes, de fermes, d'écoles et d'usines, qui font maintenant partie d'une exposition itinérante. La Chine à travers les yeux canadiens.

Evelyn a dirigé un comité local de femmes agricoles de partout au Canada qui a entrepris de rechercher et de publier un livre analysant le système alimentaire canadien, du champ à la table. Pour Evelyn, le processus de création du livre était de la plus haute importance, en raison de l’apprentissage, des discussions et du temps social qui ont impliqué tant de membres dans le projet. Elle envisagea Nature Feeds Us - le système alimentaire du sol à la table, publié dans 1976, est un grand accomplissement pour les membres de NFU. Il est devenu un best-seller et représente une étape importante vers le concept de souveraineté alimentaire tel qu'il est entendu aujourd'hui.

Evelyn était un ardent défenseur de la justice économique et sociale pour les familles d'agriculteurs. Sous sa direction, de nombreux agriculteurs ont fini par comprendre l'importance de travailler pour des agences de marketing qui leur rendaient une part équitable de leur travail et de leurs investissements.

Elle était une ardente défenseure des droits des femmes et, tout au long de son engagement auprès d'organisations agricoles et de groupes communautaires, elle a travaillé dur pour modifier des politiques fondamentalement injustes envers les femmes. En particulier, la question des droits relatifs aux biens matrimoniaux et la défense de l’égalité des femmes dans le mariage ont été au centre des préoccupations d’Evelyn Potter et d’autres femmes dirigeantes de la NFU au sein des 1970. La promulgation de la loi sur les droits de propriété matrimoniale en Saskatchewan dans 1980 est le résultat direct de ce plaidoyer mené depuis de nombreuses années.

Sous la direction d'Evelyn, la NFU a joué un rôle majeur dans les efforts visant à associer directement les femmes à la prise de décision en matière de politique agricole. Dans l'édition de mars de l'édition 1969 de Union Farmer, Evelyn Potter a écrit que l'un des plus grands défis du mouvement agricole consistait à vaincre la «tradition» de minimiser le rôle des femmes. Elle a écrit:

Nous avons supposé que les femmes devraient rester dans la cuisine, servir le déjeuner ou peut-être être responsable de l'organisation des réunions et des banquets. Beaucoup d'hommes et de femmes expriment leur étonnement de devoir assister tous les deux à une réunion d'un syndicat agricole. .. Comment ces obstacles de préjugés vont-ils être surmontés? Par une meilleure compréhension, ce qui éliminera les différences et rassemblera les gens. Le préjugé est l'ignorance. Son effet - la discrimination - est acquis et peut être rejeté. Non seulement nos femmes devront changer leurs attitudes, mais nos hommes aussi. L’épouse de l’agriculteur doit faire preuve de plus d’initiative pour devenir un membre actif. Elle doit être mieux informée sur les questions économiques en jeu et les problèmes actuels qui affectent les agriculteurs. En effet, la femme qui peut se lever lors de réunions ou de conventions et parler avec autorité de sujets de cette nature va être écoutée et respectée.

Evelyn Potter a terminé son mandat de présidente de NFU Women à l'automne de 1974, juste avant l'Année internationale de la femme (1975). Au cours de son mandat, les agricultrices ont réalisé d’énormes progrès partout au Canada. Evelyn Potter a assuré un leadership inestimable à une période critique et a contribué à jeter les bases de l'égalité des femmes dans les organisations agricoles, les communautés rurales et la nation dans son ensemble.

 

Evelyn Joan Potter - 8 octobre 1926 - 25 juillet 2019

Avis de décès et livre d'or

À la demande d'Evelyn, il n'y aura pas de service funèbre. Il y aura une «Célébration de sa vie» en conjonction avec une réception de clôture de l'exposition «La Chine à travers les yeux de la Saskatchewan - Le voyage de 1971 d'Evelyn Potter» au Musée et galerie Biggar Samedi, août, 24 de 1pm à 5pm. Au lieu de fleurs, des dons peuvent être faits à Biggar Museum and Gallery, PO Box 1598, Biggar SK S0K 0M0

Retour au sommet