Nationale | Communiqué de presse

Journée nationale de la vérité et de la réconciliation : Réflexion de l’UNF sur des voies vers de justes relations avec les peuples autochtones

Saskatoon, SK, le 30 septembere 2022 – Lors de cette Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, l’UNF fait pause pour réfléchir à certaines des choses apprises durant la dernière année dans le cadre de nos efforts pour explorer et penser sérieusement à nos responsabilités envers les peuples et les terres autochtones.

La gratitude doit être le point de départ pour travailler ensemble – la gratitude envers les uns et les autres en tant qu’êtres humains et aussi envers tous les êtres de la Terre. Tel que le mentionnait Celeste Smith (de la nation Oneida) : « La gratitude, comme façon d’être, signifie d’écouter et d’apprendre les uns des autres en tant que partenaires égaux. Lorsque notre point de départ est basé sur la gratitude, la reconnaissance, nous honorons la vie et nos connexions. C’est à partir de cela que nous pouvons bâtir des relations significatives et authentiques. »

Nous sommes profondément reconnaissants pour tout ce que nous avons appris des peuples autochtones durant nos vies – des membres de nos communautés, des membres de nos familles, de nos amis et des membres de l’UNF. Nous savons que cet apprentissage est une base importante pour passer à l’action en solidarité avec les peuples autochtones afin de défendre les droits et la souveraineté des autochtones, ainsi que pour défendre la terre, l’eau et la biodiversité sur lesquels nous dépendons tous pour notre survie et notre mieux-être.

L’établissement de relations doit être au centre de notre pratique. C’est par l’établissement de relations authentiques et significatives que nous pouvons agir ensemble pour surmonter les injustices de la colonisation continue et pour bâtir des voies vers de justes relations les uns envers les autres et avec la terre. Tiffany Traverse (nation Secwépemc) partageait elle aussi son point de vue : « Peu importe les atrocités du passé et celles qui continuent à se produire, nous voulons bâtir des relations significatives. Nous sommes tous concernés maintenant. Il nous faut trouver des moyens pour vivre et travailler ensemble. »

Un point de départ pour établir des relations entre les fermiers autochtones et non autochtones, c’est la connexion partagée et l’amour que nous avons pour la terre et l’eau. Par de telles relations, nous trouvons des moyens respectueux de connecter avec et d’apprendre les façons authochtones de savoir et d’être sur la terre. Nous finissons par comprendre que la vision autochtone du monde, leurs connaissances et leur science sont des composantes cruciales de la solution aux crises sociales et écologiques auxquelles nous faisons face présentement.

Ensemble, nous apprenons plus de manières de pratiquer la démocratie. L’UNF porte une attention particulière à la démocratie. Nous savons que chacun d’entre nous doit avoir une voix égale dans ce que nous créons. Pour ainsi faire, il nous faut respecter les connaissances, l’expérience, les processus, les cultures et les perspectives des uns et des autres. Les peuples autochtones au sein de l’UNF apportent leurs propres connaissances et expériences avec la terre et la gouvernance qui aident à s’assurer que chaque personne dans notre communauté a son mot à dire, que sa valeur soit reconnue et qu’elle soit entendue. Nous savons que cet apprentissage est un processus continu, de toute une vie, et que pour changer ça prend du temps et de l’engagement d’agir ensemble sur une base régulière en tant que communauté.

Afin d’appuyer cet effort, joignez-vous à l’UNF et au Groupe de travail de l’UNF sur la solidarité avec les autochtones (GTSA). Contactez ipccoordinator@nfu.ca pour de plus amples détails. De plus, consultez ces organisations et veuillez penser à donner :

Pour soutenir ce travail, rejoignez la NFU et le groupe de travail sur la solidarité autochtone (ISWG) de la NFU. Contact ipccoordinator@nfu.ca pour plus de détails. Consultez également ces organisations et envisagez de faire un don :