National | Communiqué de presse

National Farmers Union s'oppose aux mines de charbon à ciel ouvert de l'Alberta

Le Syndicat national des fermiers (NFU) s'oppose à la décision du gouvernement de l'Alberta d'annuler les protections de la politique du charbon vieilles de quarante-quatre ans. Avec cette décision, le gouvernement autorise le développement de mines de charbon à ciel ouvert sur le versant est des montagnes Rocheuses. Le gouvernement a procédé sans consultation publique. La NFU soutient les éleveurs, les agriculteurs et les Premières Nations qui s'opposent à ce mouvement dommageable pour l'environnement et le climat.

Quatre sociétés charbonnières australiennes ont proposé six mines de charbon de retrait de montagne, qui sont actuellement en cours d'approbation réglementaire. Plus de 50,000 40 hectares du cours supérieur de la rivière Oldman sont sous bail pour de futures activités d'extraction au sommet des montagnes. Ce bassin versant soutient les pâturages les plus réputés de la province et fournit de l'eau à XNUMX% des terres irriguées de la province, ainsi que de l'eau potable à des centaines de milliers d'Albertains.

Les plans visant à détourner l'eau de ce bassin versant déjà stressé pour une utilisation dans les mines de charbon, ainsi que la contamination par les métaux lourds et les déchets toxiques inhérents aux mines d'enlèvement au sommet des montagnes, menaceront la sécurité alimentaire et hydrique des Albertains et les moyens de subsistance des agriculteurs et des éleveurs qui ont travaillé sans relâche pour générations pour conserver la terre et l’eau. Le Canada est signataire des Déclarations des Nations Unies selon lesquelles l'accès à une eau salubre, propre et salubre et à des installations sanitaires est un droit de la personne, et cette décision d'entreprendre une exploitation minière dommageable pour l'environnement est en violation directe de cette obligation.

Les parcelles de pâturage d'un certain nombre de ranchs de bétail résident dans ces zones proposées et l'exploration minière de ces parcelles a déjà commencé. Ces prairies indigènes font partie intégrante des opérations d'élevage bovin. Sans accès à un bon pâturage, l'économie de l'élevage du bétail s'effondre. «Tous ceux qui ranchs savent que nous sommes d'abord des gérants. Les prairies indigènes de l'Alberta sont menacées d'extinction. Vous ne «replantez» pas les prairies indigènes », dit Laura Laing de Plateau Cattle Company, l'un des ranchs directement touchés par la décision. «Cela va être préjudiciable à la durabilité de nos opérations et à la santé humaine et animale.»

Les éleveurs locaux et les Premières nations ont demandé aux tribunaux de l'Alberta une révision judiciaire du processus qui a mené à la décision d'annuler la politique sur le charbon. Laing et son mari, John Smith, ainsi que Mac Blades du ranch Rocking P, ont déposé une demande conjointe avec le soutien des Premières nations Siksika, Kainai et Bearspaw, qui ont toutes demandé le statut d'intervenant. Les Premières nations Siksika et Kainai ont également déposé une deuxième demande de contrôle judiciaire, et une troisième demande a été présentée par la Première nation de Whitefish Lake et la nation crie d'Ermineskin.

L'extraction de charbon par des étrangers ne profitera pas aux Albertains. Les revenus minimes pour la province en redevances sont largement compensés par ce qui sera perdu. L'agriculture et l'élevage sont depuis longtemps le cœur de l'Alberta. La NFU demande au gouvernement de l'Alberta de rétablir les protections de la politique du charbon et de donner la priorité à un avenir durable pour l'héritage agricole et d'élevage de la province.

Prendre des dispositions:

Écrivez à votre député et au ministre fédéral de l'Environnement

Écrivez à votre député et au ministre provincial de l'Agriculture

En savoir plus sur l'organisation de base qui lutte contre cette décision

Assister à une assemblée publique

Pour en savoir plus :

Julia Smith, première vice-présidente de la NFU (politique), policyvp@nfu.ca

Toby Malloy, représentant de la région 7 de la NFU (Alberta), tcmalloy@msn.com

Laura Laing, Compagnie de bétail du Plateau, l.lcommunicationcorp@gmail.com

 

–30–

Retour au sommet