National | Communiqué de presse

Déclaration de la NFU contre la violence et pour la vie

Nous, les agriculteurs du Syndicat national des agriculteurs, nous levons aujourd'hui et chaque jour pour soutenir nos sœurs du monde entier alors que nous agissons pour la vie et contre la violence. Nous défendons nos droits à la vie, aux semences, à la nourriture, à la terre, à l'eau et à notre propre corps. Nous défendons le droit de vivre à l'abri des systèmes violents et oppressifs du patriarcat et de l'avidité capitaliste qui perpétuent la violence subie par notre femme à travers toutes les frontières. Il est impératif que nous soyons tous unis pour créer une nouvelle vision de nos vies qui honore chaque femme et la Terre-Mère.

Au cours de cette pandémie mondiale, les nombreuses femmes qui ont des maisons sont incapables de rester à la maison en toute sécurité pour se protéger et protéger les autres en raison de cette violence dans des circonstances dangereuses dans leurs maisons et leurs vies. Avec une augmentation spectaculaire des signalements de violence sexiste dans tous les pays et la tentative de supprimer les droits durement combattus des femmes dans de nombreux pays, il est terrible de se soutenir mutuellement de toutes les manières possibles. Nous soutenons chaque organisation qui cherche à retirer les femmes de ces circonstances brutales et à nous protéger de la violence qui se produit au quotidien, alimentée par des luttes croissantes pour la santé mentale et une haine et une opposition extrêmes au changement de la part de ceux qui craignent notre pouvoir de s'organiser. et créer ce changement.

Nous dénonçons collectivement la violence intersectionnelle subie par les agriculteurs, les paysans et les personnes du BIPOC et LGBTQ2S + aux mains du racisme, de la misogynie et du colonialisme qu'ils continuent de subir à un rythme beaucoup plus meurtrier que tout autre. Nous luttons ensemble contre la dépossession indigène de la terre et des territoires qui nous nourrissaient autrefois, et reprenons la lutte pour nous nourrir et nourrir nos familles à travers la souveraineté alimentaire et les pratiques agroécologiques. Nous devons saisir ce jour et chaque jour pour créer de nouveaux systèmes de soutien qui nous servent et visent à nous élever ensemble plutôt que de nous déchirer. Nous honorons la vie des nombreuses femmes et filles autochtones disparues et assassinées et le génocide qui se poursuit grâce à notre inaction collective.

Aujourd'hui, nous élevons nos voix pour nous joindre au chœur des nombreuses personnes dans le monde qui cherchent à mettre fin à la violence vécue chaque jour en cette Journée internationale d'action cruciale 2020 pour mettre fin à la violence sexiste et à tous les systèmes qui la soutiennent. Nous nous levons pour créer une nouvelle vision avec chaque personne pour un monde plus juste et plus attentionné. Nous demandons à tous nos alliés et à chaque personne de prendre des mesures grandes et petites pour créer ce changement avec nous.

Retour au sommet