Région 3 | Communiqué de presse

La NFU-O satisfaite des nouveaux programmes d'indemnisation pour dommages causés par la faune et de garantie de prêt sur marchandises

Le NFU-O est heureux de constater que le MAAARO a écouté les agriculteurs au sujet de l’indemnisation pour prédation par le bétail et de l’adaptation du Programme de garantie d’emprunt sur les produits de base destiné aux agriculteurs touchés par la présence élevée de déoxynivalénol (DON) dans leur maïs; les deux problèmes que la NFU-O a soulevés directement avec le ministre.

«C'est gratifiant de voir que le processus fonctionne. Nos membres ont exprimé de sérieuses préoccupations quant à la manière dont les preuves de prédation du bétail ont été évaluées et au processus d'appel. Nous les avons amenés au ministère; ils ont écouté et apporté des modifications », a déclaré Emery Huszka, président de NFU-O.

Katie Ward, éleveur de moutons et présidente nationale de l'UNF, a déclaré: «Les agriculteurs doivent être indemnisés équitablement lorsqu'ils traitent de questions indépendantes de leur volonté, telles que la prédation par le bétail, et ces changements, en particulier, l'amélioration du processus d'appel et les moyens supplémentaires de particulièrement les bienvenus. "

"Récemment, nous avons parlé au ministre et avons proposé d'étendre le plan d'action pour les agriculteurs qui traitent le DON dans leur maïs", a déclaré Huszka. «Les médias ont noté que les agriculteurs avaient des problèmes de santé mentale et que des problèmes financiers tels que la prédation par le bétail et la perte de revenus due aux vomitoxines pouvaient jouer un rôle important. Ces changements sont des progrès dans le respect de la dignité des agriculteurs pour gagner leur vie de manière durable. "

Pour plus d'informations contactez:
Emery Huszka, président de la NFU-O: 226-373-6244; president@nfuontario.ca
Katie Ward, NFU Présidente: 613-797-0601; ourfarmcsa@gmail.com

Retour au sommet