National | Communiqué de presse

La NFU demande à l'ACIA de publier des sites de parcelles d'essai de blé GM

Saskatoon - La récente découverte dans le sud de l'Alberta de plants de blé génétiquement modifiés présentant le caractère de résistance au glyphosate de Monsanto a suscité de nouvelles inquiétudes quant au risque de contamination par les OGM du blé canadien. Le Japon et la Corée ont suspendu les importations de blé canadien dans l'attente de leur propre enquête sur la situation.

L'Union Nationale des Fermiers (UNF) a appelé à l’élimination des essais en plein air sur les cultures génétiquement modifiées depuis 2001. L'impact potentiel sur les moyens de subsistance des agriculteurs et sur l'économie canadienne, qui se produirait si la contamination aboutissait à la fermeture permanente des marchés, constituait un risque inacceptable.

«Nous espérons sincèrement que l'incident de l'Alberta est isolé. Comment les plants de blé génétiquement modifiés ont abouti à l'endroit où ils ont été retrouvés reste un mystère. Cependant, il est clair que le protocole de la parcelle d’essai n’a pas été suffisant pour empêcher une évasion », a déclaré Terry Boehm, président du conseil d’administration. UNF Comité des semences. «Le seul moyen d'éviter que de tels incidents se produisent à l'avenir est d'interdire les tests en extérieur.»

Aujourd'hui, Boehm a envoyé une lettre à l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) demander la divulgation complète de l'emplacement de toutes les parcelles d'essai à ciel ouvert actuelles et passées de blé génétiquement modifié afin que les agriculteurs et autres puissent être à l'affût des fuites et, en tant que contrôleurs des citoyens, contribuer à l'éradication des risques de contamination en cas de génétiquement on trouve des plantes.

Selon l'ACIA, les entreprises de biotechnologie ont effectué des essais sur le terrain de blé génétiquement modifié la plupart des années depuis 1998, dont 2 en Ontario en 2011 et 2012 et 52 en Alberta en 2014. Monsanto a réalisé des essais de blé tolérant aux herbicides génétiquement modifiés en extérieur de 1998 à 2004. Syngenta et BASF ont effectué des essais sur le terrain en 2005 et 2006. Au cours des cinq dernières années, la plupart des essais sur le terrain ont été effectués au Manitoba et en Saskatchewan. 54 essais au champ de blé génétiquement modifié - dont 32 par Bayer Crop Science, qui vient d'acquérir Monsanto - ont été réalisés en Saskatchewan et au Manitoba en 2017.

- 30 -

Pour en savoir plus :

Terry Boehm, président, UNF Comité des semences: 306-255-7638

Site Web de l'ACIA - Listes des essais de cultures GM sur le terrain

UNF Introduction sur l'approbation et la réglementation des nouvelles variétés végétales génétiquement modifiées / génétiquement modifiées au Canada (2013)

Retour au sommet