National | Des lettres

Lettre - Journée nationale de l'alimentation locale

L'UNF demande l'adoption du projet de loi C-281

La lettre suivante a été envoyée à l'honorable René Cormier, Sénat du Canada

Objet: Projet de loi C-281: Loi instituant la Journée nationale de l'alimentation locale

C'est avec plaisir que je vous écris aujourd'hui au nom du Syndicat national des cultivateurs afin d'appuyer pleinement l'adoption par le Sénat du Canada du projet de loi C-281: Loi instituant la Journée nationale de l'alimentation locale.

La National Farmers Union est une organisation à adhésion directe volontaire qui défend les intérêts des petits et moyens agriculteurs. Les familles membres de notre syndicat sont convaincues que grâce à un organisme représentant tous les aliments et les produits fabriqués au Canada, il est possible de promouvoir la ferme familiale en tant que moyen de production agricole le plus approprié et le plus efficace. Notre objectif est de travailler ensemble pour mettre en place des politiques agricoles qui garantissent la dignité et la sécurité des revenus des familles d’agriculteurs tout en améliorant les terres pour les générations futures.

Nos membres et notre organisation sont de fervents partisans de la souveraineté alimentaire et estiment que tous les peuples ont droit à une nourriture saine et culturellement appropriée, produite selon des méthodes écologiques et durables. De plus, nous pensons que les gens ont le droit de définir leurs propres systèmes alimentaire et agricole.

La création d’une journée nationale de l’alimentation locale est un pas de plus vers la souveraineté alimentaire et codifie l’importance de la nourriture locale et des fermes au sein de la société canadienne. Nos fermes et nos agriculteurs locaux créent des emplois et une communauté dans les communautés rurales et contribuent à la mise en place d'un système alimentaire résilient qui nourrit les Canadiens partout au pays. Une Journée nationale de l'alimentation locale contribuera à souligner le besoin pour les Canadiens de partout dans le monde d'appuyer la nourriture et les fermes locales et de s'assurer que nos communautés rurales sont fortes et dynamiques, que les Canadiens sont nourris et que notre environnement est protégé par une gestion durable et résiliente de la terre.

C'est pour ces raisons que le Syndicat national des cultivateurs appuie fermement l'adoption du projet de loi C-281 au Sénat du Canada. Merci de me permettre de commenter le projet de loi. Si vous souhaitez obtenir des informations complémentaires ou si vous souhaitez approfondir ce sujet, je me ferai un plaisir de le faire à tout moment.

Cordialement,

Stuart Oke
Président de la jeunesse
Union Nationale des Fermiers

Télécharger le PDF

Retour au sommet