Région 3 | Communiqué de presse

L'étude d'impact régional du parc urbain national de la Rouge est une bonne nouvelle, selon l'UNF et l'UNF-O

L'Union nationale des fermiers (UNF) et le National Farmers Union - Ontario (NFU-O) estiment que tout développement sur les 4,950 acres que le gouvernement de l'Ontario a récemment retirés de la ceinture de verdure et de la réserve agricole de Duffins Rouge (DRAP) est inutile, à courte vue, et aura des effets d'entraînement désastreux sur le patrimoine naturel et les terres agricoles environnantes.

Nous appuyons l'annonce d'Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) demandant à l'Agence d'évaluation d'impact du Canada de travailler avec ECCC et Parcs Canada pour réaliser une étude régionale sur l'impact du développement futur sur l'intégrité des terres adjacentes et à l'intérieur Parc urbain national de la Rouge, y compris les terrains du DRAP devant être aménagés.

L'UNF, établît en 1969 par une loi du Parlement, œuvre à la réalisation de politiques agricoles qui garantissent la dignité et la sécurité des revenus des fermiers, tout en protégeant et en améliorant les environnements ruraux pour les générations actuelles et futures. La région ontarienne de l'UNF, la NFU-O, est une organisation agricole accréditée représentant des milliers de fermiers qui cultivent en utilisant des pratiques durables de la province.

L'étude régionale demandée par le ministre d'ECCC, Steven Guilbeault, est une étape importante pour préparer le terrain pour qu'Ottawa procède officiellement à une évaluation d'impact si et quand le gouvernement de l'Ontario va de l'avant avec ses propositions de développement mal conçues sur les terres de la Ceinture de verdure et du PARD.

CommeParcs Canada averti, le développement sur des terres autrefois protégées de la Ceinture de verdure menace « de dommages irréversibles à la faune, aux écosystèmes naturels et aux paysages agricoles », tant dans les zones développées que dans les zones environnantes. Ces terres comprennent de vastes étendues de terres agricoles de classe 1 et de classe 2 – certaines des terres les plus rares, les plus riches et les plus fertiles du pays.

L'UNF/NFU-O partage la préoccupation de Parc Canada selon laquelle tout développement réduira « la viabilité et la fonctionnalité de l'écosystème et des terres agricoles [de la région] ». Cette évolution va accélérer la perte déjà sidérante de 319 acres de terres agricoles par jour. Nous sommes également troublés par l'impact négatif que l'asphaltage sur ces terres limitées aura sur l'habitat, la santé de l'eau et du sol, les changements climatiques et la sécurité alimentaire dans la région et la province.

La majorité des Ontariens s'opposent à tout développement sur ce territoire. Une récente étude a également révélé que l'ouverture de la Ceinture de verdure et l'élargissement des limites urbaines sont tout à fait inutiles pour atteindre l'objectif de la province de construire plus de 2 millions de maisons d'ici 2031.

L'UNF/et NFU-O soutient toutes les mesures gouvernementales qui : a) augmentent les protections existantes des terres du patrimoine agricole et naturel ; b) contrecarrer la construction sur tout terrain retiré de la Ceinture de verdure; et/ou c) étendre les garanties à toute terre agricole non protégée ou zone écologiquement sensible en danger de développement. Nous avons bon espoir que l'étude du ministre Guilbeault englobera les terrains adjacents actuellement détenus par Transports Canada et parfaitement adaptés pour être inclus dans le parc urbain national de la Rouge.

Nous félicitons le ministre Guilbeault et ECCC d'avoir lancé de manière proactive une étude qui renforcera la déjà importante preuve que tout développement dans le corridor sensible de la rivière Rouge ne fera qu'accélérer le ruissellement de surface, la pollution de l'eau et du sol et la perte de biodiversité. La protection de notre patrimoine naturel et de nos terres agricoles restantes est essentielle pour assurer la vie des générations futures.

- 30 -

 

Pour plus d'informations :

Max Hansgen, président de NFU-O: 613-464-1251, president@nfuontario.ca

Jenn Pfenning, présidente de l'UNF : 519-502-2582, president@nfu.ca

 

Pour en savoir plus:

« Dommages irréversibles à la faune » : les modifications proposées à la Ceinture de verdure menacent le parc urbain national de la Rouge, selon Parcs Canada 

Retirer les terres de Durham de la ceinture de verdure pourrait causer des «dommages irréversibles», déclare Parcs Canada dans un avertissement brutal 

Examen de la capacité d'unités de logement existantes identifiée dans les évaluations des besoins fonciers municipaux préparées pour les municipalités à palier supérieur et à palier unique dans la région élargie du Golden Horseshoe, Préparé pour : The Alliance for a Liveable Ontario, Par : Kevin Eby, RPP, PLE, février 2023

Enjeux actuels – Bassin versant de la rivière Rouge