Région 8 | Communiqué de presse

L’UNF se réjouit du programme d’aide de la C.-B. suite aux inondations

Merritt, C.-B. - Hier, les gouvernements fédéral et provincial ont annoncé le programme si attendu de soutien pour aider les fermiers et les éleveurs de la C.-B. à se rétablir suite aux inondations catastrophiques en novembre 2021. Le Programme Canada-C.-B. de 228 millions $ pour la reconstruction et la sécurité alimentaire suite aux inondations, est à coûts partagés entre les gouvernements fédéral et la province sous l’égide de deux volets – les Accords d’aide financière en cas de catastrophe et Agri-relance.

« Nous sommes heureux de voir que ce programme va accorder un plus haut niveau de couverture aux fermes ayant un revenu annuel de moins de XNUMX millions de dollars, » déclarait Julia Smith, éleveuse de Nicola Valley. « Grâce au personnel additionnel embauché par le gouvernement de la C.-B. pour accélérer
le traitement des demandes des fermiers, nous espérons que les petits fermiers seront en mesure de soumettre et faire approuver leurs demandes plus rapidement. »

Le programme couvre une grande variété de besoins en matière de réparations, de restauration et de rétablissement.

« En général, nous sommes très heureux de ce programme ; cependant, nous allons discuter avec les représentants du gouvernement à propos des lacunes potentielles qui devront être comblées, » ajoutait Smith. « À titre d’exemple, les prix pour le foin sont maintenant presque le double du montant qui est couvert ; il semble que le rétablissement des champs de foin a peut-être été oublié dans la liste des cultures pérennes et nous allons demander plus d’information à savoir lesquels des coûts sont assurés et non assurés. »

« L’impact de la rivière atmosphérique est affecté par la topographie locale, les sols et les types de ferme, et sur l’interaction de tout cela avec les pluies torrentielles, » expliquait Smith. « Ici, à Nicola Valley, nous faisons face à différents risques et problèmes comparés aux fermes de Sumas Prairie et celles sur l’île de Vancouver. Nous apprécions la flexibilité du programme de rétablissement et nous espérons qu’il va bien réagir aux circonstances géographiques et financières auxquelles font face les fermiers de la C.-B. »
Les programmes comme Agri-relance sont une façon importante par lesquels les Canadiens et les Canadiennes s’entraident durant les temps difficiles.

« Avec les changements climatiques, on peut s’attendre à plus de tempêtes intenses et plus fréquentes.  Des programmes de rétablissement bien conçus vont aider les fermiers à se remettre sur pied afin qu’ils puissent continuer à produire la nourriture et la fibre dont les Canadiens ont besoin, » expliquait Laura Fash, membre du CA de l’UNF en C.-B. « Notre infrastructure sur la ferme devra être suffisamment robuste pour résister aux futures tempêtes intenses et devra être conçue de sorte à fonctionner avec la nature, afin de réduire nos émissions de GES et promouvoir la résilience, à mesure que l’on s’adapte aux incertitudes que vont amener les changements climatiques. »

- 30 -

Vidéo 1 Inondation du BarFX Ranch en novembre – Cette vidéo  fut filmée la journée de l’inondation alors que montait la rivière Nicola. Vous pouvez voir où se trouvait les pâturages et comparer cela à la Vidéo XNUMX, filmée en février, où l’on peut voir le nouveau parcours de la rivière Nicola.
Vidéo 2Dommages de l’inondation au BarFX Ranch fut filmée la journée de l’inondation alors que montait la rivière Nicola.  en février, filmé le XNUMX février XNUMX ; cela montre que la rivière s’est creusé un nouveau lit en enlevant plusieurs acres de champ de foin et de pâturage.

**Traduction prise en charge par Patrimoine canadien