Région 3 | Communiqué de presse

La NFU-O appelle à la conservation de la ferme expérimentale centrale pour l'agriculture

Ottawa, ON—Union Nationale des Fermiers-Les membres de l’Ontario ont récemment assisté à la consultation publique organisée par la Commission de la capitale nationale et ont exhorté la CCN à protéger les terres agricoles et à accroître la recherche agricole publique lors de la rédaction de son rapport sur le meilleur site pour le nouveau Campus Civic de l’Hôpital d’Ottawa.

«Nous ne représentons peut-être que 2 pour cent des Canadiens, mais les agriculteurs nourrissent 100 pour cent de la population. Supprimer le précieux terrain de recherche compte tenu de l'accent mis par le gouvernement sur l'atténuation des changements climatiques est pour le moins une vision à court terme », a déclaré Katie Ward, agricultrice de la région d'Ottawa et UNF-O directeur. «Fragmenter la ferme en petits morceaux serait le début d’une pente glissante menant à sa destruction éventuelle et aurait un effet absolument négatif sur la recherche sur les cultures résistantes à la sécheresse qui pourrait aider à sauver les agriculteurs de l’est de l’Ontario qui subissent la sécheresse la plus grave depuis le 1880s.

En 2015, la division de Union Nationale des Fermiers a publié une mise à jour de son rapport 2010 intitulé Perdre notre emprise au sujet de la perte de terres agricoles au Canada, et a noté qu ’« environ acres de terres de classe 550,000, 1 et 2 appartenant à 3 étaient consommés par le développement urbain et industriel entre 2000 et 2011 ».

«Les terres agricoles de l'Ontario disparaissent à un rythme alarmant et, bien que personne ne conteste le besoin d'un nouvel hôpital, les gouvernements doivent reconnaître que les agriculteurs comptent sur des institutions telles que la Ferme expérimentale centrale pour mener des recherches sur les cultures et le bétail qui nous aideront à traverser la sécheresse. comme celle qui a récemment été vécue en Ontario », a déclaré Emery Huszka, UNF-O président de la UNF-O.

L' UNF-O craint que les incursions faites sur le CEF par l'hôpital ne soient juste la pointe de l'iceberg, puisque la plupart des organisations ou des développeurs ne voient pas les résultats de la recherche agricole publique - tout ce qu'ils voient est un terrain non développé au milieu de la ville. Dit Huszka. «Nous voulons que la CCN s'assure que tous les efforts possibles sont faits pour préserver ce site de recherche scientifiquement important pour les générations futures d'agriculteurs et de mangeurs.

- 30 -

Pour en savoir plus :
Katie Ward, UNF-O membre du conseil: 613-797-0601 ou ourfarmcsa@gmail.com
Emery Huszka, UNF-O Président: 226-373-6244 ou president@nfuontario.ca

Retour au sommet