Syndicat national des cultivateurs - Convention 2018 - #NFU49

Notre thème 2018 - Libérer le potentiel de la souveraineté alimentaire - conteste le rapport Barton dirigé par les entreprises, Libérer le potentiel de croissance de secteurs clés, il contraste avec le potentiel de la souveraineté alimentaire pour stimuler la prospérité communautaire. En autonomisant les agriculteurs, les travailleurs et les consommateurs, nous pouvons conserver la richesse et les revenus que nous créons et les utiliser localement pour bâtir une économie qui nous enrichit également sur les plans social, culturel, écologique et esthétique.

Dates: 21 novembre au soir, du 22 au 24 novembre toute la journée
Fois 21 novembre avant le congrès social, inscription et projection de film gratuite de 7 h à 10 h
22 - 24 nov. Ouverture des inscriptions à 8 h
22 novembre - Événement public - conférencier principal 7 h
23 novembre - Banquet et danse de 6 h 30 à minuit (billets de banquet disponibles au bureau du congrès jusqu'à midi)
Emplacement: Hilton Garden Inn, 90 - 22nd Street East, Saskatoon, SK (carte)
L'inscription est à la porte
Frais d'inscription:
$175: Délégués / membres et non-membres de la NFU (y compris le conjoint et les enfants à charge de moins de 21 présents avec le principal inscrit) pour toute la convention
$ 85: Par jour pour ceux qui ne participent pas à toute la convention
$ 15: Par jour pour les étudiants et les jeunes de la NFU (âgés de 14 à 25 ans)
Les repas ne sont pas inclus dans les frais d'inscription.

Pour les réservations de chambres d'hôtel: appelez 1-306-244-2311 ou envoyez un e-mail à reservations@hgisaskatoon.com et utilisez le code de réservation NFUDEL.

Prendre le train! VIA Rail offre aux participants à la convention NFU un rabais de 10% sur le meilleur tarif disponible en classe Economy, Economy Plus, Business, Business Plus ou Sleeper pour les voyages de toutes les gares du réseau VIA à Saskatoon et retour, du 17th novembre au 25th 2018 novembre. Une escale gratuite est autorisée. Maximum de passagers 2 par réservation. Lors de la réservation, reportez-vous au code de réduction de la convention VIA: 13773.

Cliquez ici pour le complet Ordre du jour de la convention

Commanditaires du congrès

 

Convention Social Events

Mercredi novembre 21:

Projection du film: modifié

Lors de l'événement social du mercredi soir à l'hôtel, regardez le documentaire primé, Modifié. La cinéaste et sa mère étudient pourquoi les OGM ne sont pas étiquetés aux États-Unis au Canada. Leur quête, alimentée par l'amour de la nourriture, révèle à quel point l'industrie agroalimentaire contrôle nos politiques alimentaires, plaidant fortement en faveur d'un système alimentaire plus transparent et durable. Lucy Sharratt de CBAN animera une discussion après le film. Voir le bande annonce officielle.

23 vendredi, Novembre:

Banquet et danse

Savourez un repas avec vos amis de la NFU, célébrez les réalisations de nos dirigeants de la base et donnez un coup de pied à la danse. Musique de Zen with the Beans, mettant en vedette la célèbre chanteuse de Saskatoon Wilma Groenen. 6: 30 jusqu'à minuit. Des billets de banquet et / ou de danse sont disponibles à la table d'inscription jusqu'à midi vendredi.

Faits saillants du programme

Jeudi novembre 22:

Atelier pré-congrès: documentaire de réserve 107 et table ronde

Pendant des décennies, des histoires se sont répandues dans le village de Laird, en Saskatchewan. On a dit que les descendants des Premières nations d'un ancien traité ont rendu visite à des commerçants et à des représentants de la ville. Les Premières nations qui sont venues dans la ville, à partir des 1970, ont insisté sur le fait qu'un traité signé entre leur peuple et le gouvernement du Canada stipule que les terres des habitants appartiennent en fait à une Première nation autochtone. Mais lorsqu'un groupe de mennonites et de luthériens de la ville de Laird découvre que la terre sur laquelle ils vivent est en fait l'ancienne réserve de la Première nation des Young Chippewayan, ils sont obligés de reconnaître l'histoire qui les a amenés à leur confrontation actuelle. Un chef et un descendant de la bande Young Chippewayan décident d'inviter la communauté locale à une réunion sur le site central de l'ancienne réserve, car les membres de la ville restent à l'écart. Mais une rencontre inévitable sur le site historique de la ville oblige les personnages à une découverte surprenante. Les mythes, les hypothèses et les peurs sont brisés alors que cette ancienne injustice est sur le point de fournir une occasion d'amitié et de renouveler une détermination farouche à réparer les torts du passé.

Mysticisme

Nouveauté cette année, nous aurons une Mística, une pratique cérémonielle popularisée par les paysans brésiliens et maintenant couramment utilisée dans le mouvement mondial de La Via Campesina. Il est utilisé pour ouvrir des réunions et d'autres espaces collectifs, et comprend souvent des éléments de théâtre et de chant. Il nous encourage à devenir pleinement présents dans un espace partagé, à considérer nos objectifs communs supérieurs et à définir une intention commune pour notre temps ensemble.

Conférencière principale Ramona Dominicioiu

Le potentiel transformateur de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des paysans

Invitez vos amis, votre famille et vos alliés à nous rejoindre Jeudi soir pour l'événement public gratuit avec l'oratrice principale Ramona Dominicioiu. Elle est une jeune dirigeante dynamique de l'organisation paysanne roumaine Eco Ruralis. Elle travaille sur la Déclaration des Nations Unies sur les droits des paysans et a aidé à établir des zones exemptes de TTIP / CETA en Roumanie. Son organisation est membre du mouvement de souveraineté alimentaire Nyeleni Europe et de La Via Campesina. La Via Campesina est le mouvement mondial des agriculteurs à l'origine du concept de souveraineté alimentaire, qu'il décrit comme «une approche et un processus développés par les personnes les plus menacées par les processus de consolidation du pouvoir dans les systèmes alimentaires et agricoles: les agriculteurs paysans . Au lieu d'être détruits par les forces de l'histoire, ils proposent une proposition pour résoudre les multiples crises auxquelles l'humanité est confrontée. »

Vendredi novembre 23:

Présentation d'un panel: libérer le potentiel de la souveraineté alimentaire

Nos conférenciers mettront en contraste notre vision avec celle du gouvernement, examineront comment une politique inspirée par la souveraineté alimentaire donnerait du pouvoir aux gens et apporteraient le bien-être aux communautés, et discuteront de la manière dont nous pouvons y arriver en travaillant ensemble. Les présentations du panel seront suivies d'une session de questions-réponses animée. Les présentations du panel seront suivies d'une session de questions-réponses animée. Orateurs: Av Singh, Bryan Dale, Nettie Wiebe

Av Singh est l'une des principales autorités canadiennes en matière d'agriculture biologique. Après avoir terminé son post-doc à l'Université du Minnesota sur la production animale basée sur les pâturages, Singh a travaillé au Centre d'agriculture biologique du Canada et a été spécialiste de l'agriculture biologique et à petite échelle en Nouvelle-Écosse, pendant plus de 15, et a récemment occupé le Just Us! Chaire en durabilité des petites exploitations. Il partage généreusement ses connaissances dans des écrits et des présentations à travers le monde. La visite de fermes 2000 sur les cinq continents a façonné son extension de solutions de conception holistiques basées sur le système. Il met l'accent sur l'union des connaissances traditionnelles avec la science et travaille avec les producteurs pour cultiver une appréciation des relations plantes-sols. Il participe actuellement au développement de l'industrie du cannabis au Canada, est vice-président des Canadian Organic Growers et fier membre de la National Farmers 'Union.

Bryan Dale termine un doctorat en géographie humaine à l'Université de Toronto. Ses recherches portent sur les liens entre la souveraineté alimentaire, l'agroécologie et l'atténuation des changements climatiques. Alors que ses recherches de maîtrise analysaient l'organisation internationale de La Vía Campesina sur ces questions, son travail de doctorat se concentre sur le contexte canadien. En tant que chercheur-activiste, il est membre associé de la NFU depuis plusieurs années et occupe actuellement le poste de trésorier de la section locale 305 (Toronto-York-Peel). Il est également membre du Comité du programme international et du Groupe de travail sur la solidarité autochtone, et est également membre non-agriculteur de l'Union Paysanne au Québec.

Nettie Wiebe près de Delisle, en Saskatchewan, cultivant des grandes cultures biologiques et élevant du bétail. Elle a occupé des postes élus à la NFU pendant dix ans, dont quatre ans comme présidente. Elle a été professeure de philosophie au St Andrews College de l'Université de la Saskatchewan, et a pris sa retraite à 2015. Elle a été membre fondateur de La Via Campesina et participe actuellement au mécanisme de la société civile de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture au nom de la NFU. Elle a co-édité Food Sovereignty: Reconnecting Food, Nature and Community and Food Sovereignty in Canada: Creating Just and Sustainable Food Systems, publié dans 2011 et 2011 respectivement. À 2018, Nettie a reçu un doctorat honorifique en droit de l'Université de l'Alberta.

Exploiter les super pouvoirs de la souveraineté alimentaire

Que pourrait-on déclencher si la politique alimentaire et agricole mettait en pratique les six piliers de la souveraineté alimentaire? Explorez les possibilités dans une conversation ciblée en petit groupe et réfléchissez à ce que nous pouvons faire ensemble pour transformer notre système alimentaire. Que pourrait-on déclencher si la politique alimentaire et agricole…

  • concentré sur la nourriture pour les gens?
  • fournisseurs de nourriture précieux?
  • systèmes alimentaires localisés?
  • mettre le contrôle localement?
  • acquis des connaissances et des compétences?
  • travaillé avec la nature?

Samedi novembre 24:

Défendre la souveraineté des semences

Le gouvernement fédéral s'apprête à modifier la Loi sur les droits d'obtenteur pour obliger les agriculteurs à payer des millions de plus chaque année à des sociétés semencières comme Bayer, Syngenta, BASF et DowDupont en leur permettant de percevoir des redevances sur les cultures issues de semences de ferme. Ils prévoient de commencer avec le blé et d'appliquer le système à d'autres cultures céréalières, légumineuses et autres types de cultures plus tard. Des consultations auront lieu cet automne, en personne et en ligne. Terry Boehm expliquera pourquoi la NFU s'oppose aux redevances finales, comment elles sont liées aux accords commerciaux et ce que les agriculteurs peuvent faire pour défendre la souveraineté des semences.

Terry Boehm a siégé pendant de nombreuses années au conseil d'administration de la NFU, y compris en tant que président de 2010 jusqu'à 2013. Il est actuellement président du NFU Seed Committee. Il possède un intérêt et une expertise pointus dans le commerce international, la biotechnologie, les questions de propriété intellectuelle (principalement en ce qui concerne les semences), la législation sur les semences, les systèmes d'enregistrement des variétés et la législation sur le transport ferroviaire. Il analyse la législation, les accords commerciaux, les documents et rapports gouvernementaux, les journaux et rapports universitaires et les données d'entreprise et partage les connaissances qu'il a acquises avec les membres de la NFU. Terry est diplômé de l'Université de la Saskatchewan où il a étudié l'histoire, l'économie et les sciences politiques. Il cultive 4,000 acres (ferme conventionnelle avec quelques acres biologiques) avec ses parents à 70 kilomètres au sud-est de Saskatoon, cultivant du blé, du blé dur, de l'orge, de la moutarde jaune, du lin, du canola, des pois et des lentilles.

Les agriculteurs renforcent la souveraineté alimentaire

Des agriculteurs de partout au Canada raconteront comment ils ont déclenché quelque chose de puissant dans leurs propres communautés en faisant entrer les principes de la souveraineté alimentaire dans leurs propres fermes. Les conférenciers seront Kathleen Charpentier, Pierre-Olivier Brassard et TBA.

Kathleen Charpentier et Richard Griebel a cultivé au sud de Castor, en Alberta pendant trente-huit ans. Pendant la dernière moitié de leur temps, ils se sont concentrés sur la création d'un système alimentaire parallèle qui suit les piliers de la souveraineté alimentaire. Dans cette histoire personnelle, je partagerai les principes directeurs de notre ferme. Régénération: Nous nous engageons à assurer la régénération continue de la terre grâce à la présence de nos animaux sur la terre. Responsabilité: Un engagement envers notre environnement, notre communauté et les générations futures est insufflé dans toutes nos pratiques et produits. Relations: La nourriture n'est pas simplement un moyen de subsistance, c'est une opportunité de connexion sociale et écologique. La ferme est passée avec succès à la génération suivante. Découvrez-nous à Fermes Redtail.

Pierre-Olivier Brassard est un paysan né dans le nord du Québec, qui vit et cultive maintenant collectivement dans la communauté acadienne francophone de Rogersville située sur la rive est du Canada sur le territoire ancestral des Mi'kmaq. Il cultive des légumes, des fruits et des céréales certifiés biologiques et élève différents types de bétail avec ses trois partenaires coopératifs de la coopérative Ferme Terre Partagée selon un modèle agroécologique paysan basé sur la souveraineté alimentaire. La coopérative vend directement aux consommateurs dans le cadre d'un programme d'agriculture soutenue par la communauté de 125 familles, de quatre marchés fermiers et de quelques restaurants locaux. Pierre-Olivier est actif au sein de l'Union Paysanne, et s'implique dans l'articulation régionale et jeunesse nord-américaine de La Via Campesina. Il est agriculteur depuis 20 ans et croit en la responsabilité sociale, politique, locale, communautaire et historique de l'agriculture. Il voit l'agroécologie basée sur la souveraineté alimentaire comme une pratique de transformation sociale et de lutte contre le capitalisme prédateur, l'injustice et toute forme d'oppression dans le monde.

Nouveau cette année - Apportez votre propre sujet!

Y a-t-il autre chose que vous aimeriez discuter avec d'autres agriculteurs? Nous aurons un espace réservé pour les sessions entre petits groupes d'agriculteurs, animées par et ouvertes à tous les participants au congrès. Si vous souhaitez mener une conversation, choisissez une heure et ajoutez votre sujet à la feuille d'inscription. Si vous souhaitez participer à une conversation, consultez simplement la feuille pour savoir quand et où cela se produira.

De retour à la demande générale - Librairie Turning the Tide

renverser la vapeur - petit logoRenverser le courant, La librairie indépendante la plus connue de Saskatoon, fournira encore cette année une table de lecture offrant une sélection de fiction et de poésie, ainsi que des livres de non-fiction sur l'actualité, la vie durable et l'amélioration générale du monde… ainsi que des livres de cuisine, livres pour enfants, romans graphiques et magazines.

 

Revenez ici, car de nouveaux détails seront ajoutés au fur et à mesure de leur confirmation.

Retour au sommet