Besoin de subventions universelles pour la garde d'enfants et d'un programme national d'assurance-médicaments
Les femmes rurales subissent des désavantages économiques disproportionnés liés à la pandémie en raison de l'emploi plus précaire dans des emplois sans avantages pour la santé. Un programme universel d'assurance-médicaments et une subvention universelle pour la garde d'enfants auront un impact positif énorme, en particulier chez les femmes, qui ont été les plus durement touchées.
Le discours du Trône devrait aider les agriculteurs et les éleveurs à réduire les GES
Monsieur le Premier ministre, alors que vous établissez un nouveau programme pour le Canada, nous prévoyons que dans votre discours du Trône vous accorderez la priorité à l'alimentation et à l'agriculture et incluerez «Aider les agriculteurs à réduire les émissions et à renforcer la résilience». En plus d'aider les entreprises agricoles à se remettre de la pandémie, un investissement dans les agriculteurs aidera à revitaliser les communautés rurales et les aidera à se préparer à l'économie propre du 21e siècle, tout en protégeant ou en améliorant la biodiversité, la qualité de l'eau et la qualité de l'air.
Besoin urgent de soutien pour augmenter la capacité des abattoirs locaux et régionaux
L'augmentation de la demande d'aliments produits localement, en particulier de viande, en réponse au COVID a été largement signalée partout au Canada. Cela a l'étoffe d'une réussite économique - une lueur d'espoir dans le nuage très sombre de la pandémie - mais un investissement sérieux et ciblé pour créer et étendre son infrastructure est nécessaire pour permettre à cette source émergente de prospérité locale de s'établir bien.
Fonds de traitement d'urgence: NFU Input
Nous attendons avec impatience plus de détails et de bonnes nouvelles sur l'expansion de notre capacité de transformation locale et régionale pour servir les éleveurs de bétail du Canada d'un océan à l'autre.
Lettre - Il est temps de reconstruire notre système de transformation de la viande
Des abattoirs plus petits et plus sûrs dans chaque province disperseraient les menaces à la sécurité alimentaire. Si une usine devait fermer, cela ne perturberait pas la chaîne alimentaire dans tout le pays. Il est tout à fait possible de fournir des aliments sûrs et sécurisés à partir des fermes locales aux consommateurs locaux sans mettre en danger les travailleurs de l'emballage de viande. Le plus gros n'est pas toujours le meilleur.
Lettre au ministre de l'Agriculture - NFU demande des changements au programme Agri-stabilité
COVID-19 aide maintenant tous les Canadiens à comprendre la valeur d'un secteur agricole familial solide. Nous espérons que tout le gouvernement prendra maintenant des mesures pour permettre aux fermes familiales canadiennes de prospérer et de planifier pour l'avenir.
La crise du revenu agricole et la crise du COVID 19
Aujourd'hui, assurons-nous que notre population agricole actuelle a ce dont elle a besoin pour traverser la crise du COVID 19 et continuer à construire un système alimentaire encore plus solide dans les années à venir
Lettre d'appui aux marchés fermiers et aux ventes directes de produits alimentaires fermiers à travers le Canada
Lettre de soutien de la NFU pour la poursuite des marchés de producteurs et autres ventes directes pendant la crise COVID-19. Nous invitons la santé publique et les autorités municipales à travailler avec les marchés pour développer un moyen de continuer les ventes directes de l'agriculteur au consommateur. Les décideurs publics doivent travailler pour soutenir cette poursuite des ventes qui investit dans les avantages à long terme pour la santé communautaire et la durabilité économique.
Lettre: La CCG, le mandat de protéger les intérêts des agriculteurs, est essentielle
Au cours des derniers mois, Agriculture Canada et les sociétés céréalières, de concert avec les cadres supérieurs actuels de la CCG, ont réécrit la Loi sur les grains du Canada, la plupart du temps à huis clos. Les renards des sociétés céréalières conseillent de protéger le poulailler des producteurs.
Les politiciens français ne devraient pas ratifier l'AECG
Nous faisons écho à l'appel lancé par nos homologues français aux membres de l'Assemblée nationale et du Sénat de voter contre la ratification de l'AECG, car il n'offre pas les garanties nécessaires pour lutter contre les problèmes sociaux majeurs du 21e siècle: le changement climatique et les inégalités sociales.