Acheter une adhésion à l’unité agricole de l’UNF

Si vous exploitez une ferme sous forme de coopérative, de collectif ou de partenariat où la majorité de la main-d’œuvre ou de la gestion de la ferme est assurée par des personnes qui participent activement à l’exploitation de la ferme, vous pouvez adhérer en tant que membres de l’unité agricole. Jusqu’à quatre personnes composant une unité agricole sont reconnues comme membres d’une unité agricole.

Please note – Farmers in ON, NB and PEI

Farmers in Ontario
Ontario farmers who need a farm business registration number must contact Agricorp PRIOR to joining the NFU.

Farmers in New Brunswick
New Brunswick Farmers can become members of the NFU through a farm business registration with Service New Brunswick (click here for English and here for French)

Farmers in Prince Edward Island
PEI Farmers can become members of the NFU through the PEI Farm Registration and Farm Organizations Funding Act program.

Aller au formulaire

Pourquoi adhérer à l’UNF ?

Promouvoir et défendre l’agriculture familiale et coopérative au Canada

Les membres de l’UNF estiment que, par le biais d’une organisation qui représente les producteurs de toutes les denrées produites au Canada, il est possible de promouvoir les exploitations familiales et coopératives en tant que moyens de production agricole les plus appropriés et les plus efficaces. Notre objectif est de travailler ensemble pour mettre en place des politiques agricoles qui garantissent la dignité et la sécurité des revenus des fermières et des fermiers, tout en valorisant la terre pour les générations futures.

Renforcer la souveraineté alimentaire

La souveraineté alimentaire consiste à donner aux citoyens le pouvoir, dans le système alimentaire, de prendre des décisions qui garantiront que l’alimentation et l’agriculture sont au service des communautés et de la santé, et ne sont pas simplement des moyens d’enrichir quelques grandes entreprises. La souveraineté alimentaire signifie que nous travaillons ensemble pour garantir la justice économique dans le système alimentaire, un écosystème sain, l’implication des jeunes dans l’alimentation et l’agriculture aux côtés de la génération plus âgée, la garantie que l’agriculture vise avant tout à nourrir les gens (et non les voitures ou les entreprises) et qu’il existe un contrôle local sur la terre et les décisions en matière de production.

Protéger l’environnement

Nous dépendons de l’environnement. Les populations rurales et urbaines doivent assumer conjointement la responsabilité de la manière dont elle est traitée. Les agriculteurs progressistes et soucieux de l’environnement sont préoccupés par les problèmes environnementaux, mais la politique agricole actuelle et le type d’économie qu’elle promeut font qu’il est très difficile pour beaucoup d’entre nous de changer nos pratiques agricoles.

Nous nous efforçons d’obtenir des prix équitables pour les denrées alimentaires que nous produisons, afin de ne pas être obligés de « miner notre sol » pour rester viables. Nous encourageons les politiques publiques qui favorisent les pratiques agricoles conduisant à une durabilité environnementale et financière à long terme.

Renforcer les communautés rurales

La société est renforcée par un équilibre entre des centres urbains plus grands et plus industrialisés et des communautés rurales stables et dynamiques. Pour enrayer l’exode rural et la dépossession des familles d’agriculteurs, il faut renouveler l’engagement et les investissements en faveur des communautés rurales. La fuite accélérée des richesses et des populations des campagnes n’est ni juste ni durable. L’UNF travaille avec des alliés, créant des stratégies sociales et économiques pour atteindre un équilibre juste et sain entre les communautés rurales et urbaines.

Un héritage dont nous sommes fiers

Les mouvements agricoles progressistes ont été à l’avant-garde des luttes pour la justice sociale et politique dans le passé, y compris la lutte pour l’assurance-maladie en Saskatchewan (et finalement dans tout le Canada), une meilleure éducation et des services sociaux financés par l’État, et l’égalité pour les femmes (par exemple, les femmes des syndicats agricoles ont mené la campagne pour le vote et plus tard pour les lois sur les biens matrimoniaux).

Choisissez un intervalle d’adhésion :