45th Convention annuelle (2014)

Réclamer nos moyens de subsistance

Les politiques gouvernementales inéquitables et non démocratiques qui profitent aux sociétés agroalimentaires transnationales accaparent les agriculteurs, les conduisant à des niveaux d'endettement dangereux, à des opportunités de commercialisation perdues et à des intrants plus coûteux. Le thème de la Convention de cette année, «Revendiquer nos moyens de subsistance», a souligné la nécessité d'une politique publique qui rétablit des règles du jeu économiques équitables - une politique qui renforce les opportunités pour les agriculteurs familiaux et rétablit l'intérêt public et la souveraineté alimentaire.

La convention a eu lieu à The Hilton Garden Inn, Saskatoon, du 27 au 29 novembre 2014.

Téléchargez le dépliant NFU 45th Convention (PDF)

Présentations en vedette

Mercredi, Novembre 26

8: 00 PM - Jusqu'à ce que les vaches rentrent à la maison

Animé par Dianne Dowling
Les fermes pénitentiaires développent l'avenir

Lorsque le gouvernement fédéral a décidé de transformer le système correctionnel en un système qui accorde la priorité à la punition, les prisons agricoles ont été une des premières victimes. Une forte opposition s'est formée et des centaines de personnes étaient prêtes à bloquer les camions amenés pour retirer le troupeau laitier de la ferme Frontenac Prison Farm à Kingston, en Ontario. Le film raconte l'histoire de cette extraordinaire démonstration de désobéissance civile et pose des questions provocantes sur l'approche de durcissement du gouvernement canadien en matière de justice pénale, de sécurité alimentaire… et de démocratie elle-même. Dianne Dowling, membre de la section locale de Kingston, sera présente pour présenter le film et répondre aux questions par la suite. Visionnez la bande annonce

Jeudi le 27 novembre

9h00 - Atelier 1: Branding - Qu'est-ce que c'est et pourquoi est-ce important?

Groupe de travail sur le développement de la marque NFU
La NFU cherche à attirer de nouveaux membres et à exercer une plus grande influence sur les décideurs. Notre marque - notre «apparence» - détermine si ces personnes nous perçoivent comme une voix légitime du siècle 21 dans l’arène de la politique agricole et alimentaire. Cet atelier jettera des bases pour éclairer le débat et la prise de décision concernant l’envisager un «nouvel aspect» pour la marque NFU.

10h30 - Atelier 2: Processus démocratique dans la NFU et au-delà

Cory Ollikka et Karen Pedersen
Outils de la NFU pour la participation du public - couvertureLes principes et procédures démocratiques utilisés par les membres de la NFU au sein de notre organisation sont des outils puissants qui peuvent être utilisés chaque fois que nous participons à des processus publics - conseils de gouvernement locaux, réunions de groupes de produits de base, audiences de commissions parlementaires. Cory et Karen feront le lien entre les procédures de la Convention NFU et les opportunités que nous pouvons créer d'autres dans des enceintes où nous pourrions autrement nous sentir intimidés ou marginalisés. Voir la présentation

Cory OllikkaCory Ollikka est un agriculteur de 4e génération de Waskatenau, en Alberta. Il exploite une ferme biologique de céréales et de bovins de boucherie et occupe un emploi hors ferme dans l'administration municipale. Cory a occupé de nombreux postes aux niveaux de district, régional et national de la NFU depuis 1986 et a été le 7e président national de la NFU de 1998 à 2001. Il a aidé à présider plusieurs conventions de la NFU.

Karen PedersenKaren Pedersen est un producteur de miel de la génération 5th de Cut Knife, en Saskatchewan. Elle travaille ensemble dans une petite ferme familiale avec sa famille élargie en tant que représentante du comité de programme international pour la NFU en Saskatchewan et coprésidente de La Via Campesina de la North American Women's Commission. Elle était ancienne présidente de la jeunesse et présidente des femmes. Au fil des ans, elle a eu l'occasion d'exploiter aux États-Unis, au Danemark, à la Grenade et en Nouvelle-Zélande, améliorant ainsi sa compréhension de l'agriculture mondiale.

1 h 00 - Appel à l'ordre du congrès
2h30 - Panel 1: L'état de l'endettement agricole et la financiarisation agricole

Ken RosaasenKen Rosaasen a pris sa retraite comme professeur à l'Université de la Saskatchewan le juin 30, 2014. Il travaille activement avec son épouse Elsie et ses fils dans la région de Preeceville où son grand-père s’est installé à 1905. Les cultures conventionnelles sont produites sur des acres 2000, ainsi que sur des féveroles et des graines de fléole des prés. Ses activités d'enseignement, de recherche et de vulgarisation portaient sur la commercialisation des céréales et de l'élevage et la politique agricole. Les activités de vulgarisation comprennent l'initiation et la coordination continue du programme Market Prospects sur Farmgate et d'un logiciel (Freight Rate Manager) qui aide les agriculteurs à comprendre leurs coûts de manutention et de transport du grain. Il a reçu le prix de distinction de l'Université de la Saskatchewan pour la sensibilisation et la fonction publique lors de la collation des grades de printemps à 2014. Il est actuellement représentant de l'APAS (Association des producteurs agricoles de la Saskatchewan) pour la MR de Corman Park et membre du Comité de la croissance économique, du commerce et des stratégies. Il a témoigné en faveur de la Commission canadienne du blé à titre de guichet unique pour les producteurs devant les comités de la Chambre et du Sénat à Ottawa et a récemment été élu pour siéger à la Saskatchewan Wheat Development Commission pour un mandat de quatre ans.

Sarah MartinSarah J. Martin est candidate au doctorat à la Balsillie School of International Affairs de l'Université de Waterloo à Waterloo en Ontario et s'intéresse particulièrement à l'économie politique mondiale de l'alimentation et de l'agriculture, et plus particulièrement aux interactions entre finance et agriculture. Ses intérêts de recherche sont éclairés par ses expériences en tant que cuisinière et chef dans divers contextes, ce qui a suscité un intérêt particulier pour la façon dont la politique est pratiquée au quotidien.

7: 00 PM Événement public: Le Canada à la croisée des chemins: Réflexions sur le gouvernement conservateur canadien 2008-2014.

Teresa HealyTeresa Healy a obtenu son doctorat en sciences politiques de l'Université Carleton. Elle se spécialise dans les domaines de l'intégration nord-américaine, du travail et du secteur public. Pendant plus d'une décennie, elle a travaillé au sein du mouvement syndical en tant que chercheuse principale au Congrès du travail du Canada et au Syndicat canadien de la fonction publique. Elle est professeure agrégée et présidente du programme de développement durable du SIT Graduate Institute au Vermont, où elle enseigne dans le cadre d'un programme de maîtrise axé sur la défense des droits, le leadership et le changement social. Actuellement, Teresa participe à des recherches en cours sur les expériences des femmes en matière de restructuration économique dans le Nord canadien.Le livre de Teresa Healy, Luttes entre les sexes contre la mondialisation au Mexique a été publié par Ashgate dans 2008. Sa collection éditée, Le record Harper, a été publié par le Centre canadien de politiques alternatives, également dans 2008. Elle coédite actuellement un deuxième volume qui analyse le bilan du gouvernement conservateur dans 2008-2014.Teresa est également auteur-compositeur-interprète, professeur adjoint de recherche à l’Institute for Political Economy de la Carleton University et chercheur associé au Canadian Centre for Alternatives politiques.

Friday, Novembre 28

8 h 30 - Mise à jour sur la recherche: accaparement et concentration des terres en Saskatchewan

Annette DesmaraisAnnette Aurélie Desmarais est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les droits de la personne, la justice sociale et la souveraineté alimentaire à l'Université du Manitoba. Sa thèse de doctorat en géographie a examiné les réactions des paysans et des agriculteurs à la mondialisation de l'agriculture en analysant la formation, la consolidation et le fonctionnement du mouvement paysan international, La Vía Campesina.

Nettie WiebeDr. Nettie Wiebe enseigne l'éthique au St. Andrews College de l'Université de la Saskatchewan et dans des fermes situées près de Delisle, en Saskatchewan, où il cultive des céréales et des légumineuses biologiques ainsi que l'élevage du bétail. Nettie a occupé des postes de direction élus de le syndicat national des agriculteurs pendant dix ans et a été la première femme à diriger une organisation agricole nationale au Canada.

Darrin QualmanDarrin Qualman a occupé les postes de secrétaire exécutif et de directeur de la recherche pour le syndicat national des agriculteurs de 1996 à 2010. Son travail pour le NFU comprend la série de mémoires «Farm Crisis». Il termine actuellement des diplômes de premier cycle en histoire et biologie à l'Université de la Saskatchewan. Il se consacrera ensuite à la rédaction d'un livre visant à expliquer les flux d'énergie et de matière dans les civilisations modernes et traditionnelles et dans les systèmes naturels.

10h30 - Panel 2: Le pouvoir des entreprises et l'extraction de la richesse rurale

André MagnanAndré Magnan est professeur agrégé au département de sociologie et d’études sociales de l’Université de Regina. Ses recherches portent sur l'histoire et la politique de commercialisation du grain dans les Prairies canadiennes, la financiarisation du secteur agroalimentaire et l'évolution des modes de propriété des terres et des propriétés agricoles au Canada et en Australie. Il a publié des articles sur ces sujets dans des milieux académiques tels que l'agriculture et les valeurs humaines, la sociologie rurale et plusieurs recueils, ainsi que dans Briarpatch Magazine et The Globe and Mail.

Scott HarrisScott Harris est le responsable de la campagne commerciale auprès du Conseil des Canadiens, la plus grande organisation de citoyens du Canada. Il est actif depuis plus de dix ans dans le mouvement anti-mondialisation, s'organisant autour du MAI de la fin des 1990, des réunions ministérielles de l'OMC à Seattle à 1999, des réunions sur la ZLEA à Québec à 2001, des réunions à Gananaskis du G8 à 2002 et le sommet G20 à Toronto. Avant d'occuper le poste de responsable de la campagne commerciale, Scott était l'organisateur régional du Conseil des Canadiens pour les Prairies et les Territoires du Nord-Ouest. Il a également travaillé pour le mouvement syndical avec l'Alberta Federation of Labor et le Alberta Workers Health Centre, ainsi que pour la solidarité internationale par le biais du Alberta Council. pour la coopération mondiale. Il a eu le grand plaisir d’être gazé par des lacrymogènes par les forces de sécurité dans trois pays différents.

Bernie WeileBernie Wiehle habite le long de la rive nord du lac Érié, près de la petite ville de Rodney, en Ontario. Il est apiculteur commercial avec un peu plus de ruches 100. Il a dû réduire le nombre de ruches qu'il gère en raison des problèmes rencontrés par les apiculteurs. Il travaille également à temps partiel en tant qu'inspecteur de cultures de semences agréé et au programme de nouvelles sur les marchés agricoles du campus de Ridgetown de l'Université de Guelph. Bernie a grandi dans une ferme de cultures marchandes à bétail mixte, maintenant exploitée par son frère. Il a étudié le commerce agricole à l'Université de Guelph. Après avoir travaillé dans une entreprise de vente et de gestion de silos à grains et de matériel agricole, il s’est rendu à l’étranger pour travailler avec CUSO / VSO en Papouasie-Nouvelle-Guinée et en Indonésie. Il a récemment été réélu maire de West Elgin et conseiller du comté d'Elgin. Dans ses temps libres, il surveille et fait du vélo.

1h30 - Session interactive: Farmer Power

Allan SlaterAllan Slater vit dans une ferme du comté d'Oxford qui avait été volée aux peuples autochtones par le gouvernement colonial et vendue à son arrière-grand-père à 1856. Après avoir terminé ses études secondaires, il a commencé à cultiver avec ses parents. Dans 1955 et 1956, il partit en excursion dans la région de Moose Jaw. C'est au cours de ces années qu'il a entendu parler de l'importance de la Commission canadienne du blé et des ascenseurs de la piscine. De 1957 à 1961, il a étudié le génie agricole au Collège d'agriculture de l'Ontario, où il a rencontré sa partenaire de vie, Beverley. Ils ont commencé à travailler ensemble dans 1962 et ont poursuivi l'agriculture jusqu'à 2000, à l'exception de quatre années, de 1970 à 1974, où ils ont travaillé avec des agriculteurs en Zambie. Après sa retraite, il a fait du bénévolat au Mexique, en Iraq, en Palestine, en Colombie et ici au Canada pour observer et documenter les violations des droits de la personne. Au cours de l'hiver de 2014, ils sont retournés en Zambie pour renouer des contacts avec des agriculteurs qu'ils avaient quitté 40 il y a quelques années.

NFU Jeunesse est un réseau de jeunes Canadiens engagés à mettre en place un système alimentaire économiquement viable pour les fermes familiales, socialement juste et axé sur la population locale. Le NFU Youth est composé non seulement de jeunes agriculteurs, mais également de leurs homologues urbains, préoccupés par l’avenir de l’alimentation et de l’agriculture au Canada et dans le monde. Les jeunes de NFU travaillent pour promouvoir la souveraineté alimentaire au Canada par le biais de leur propre analyse politique, de leurs opportunités éducatives et de leurs partenariats avec d’autres organisations partageant des objectifs similaires.

Saturday, Novembre 29

10 h 20 - Panel 3: Moyens de subsistance dans un monde post-CCB

Richard GrayRichard Gray est professeur au Département des politiques, des affaires et de l'économie des bioressources de l'Université de la Saskatchewan. L'expérience familiale de Richard dans l'agriculture de la Saskatchewan s'étend sur plusieurs générations. Après avoir terminé son doctorat. à l'UC Berkeley, Richard a été embauché comme professeur adjoint au Département d'économie agricole de l'Université de la Saskatchewan. Il a publié dans les domaines du commerce agricole, du marketing agricole et de l'économie de l'environnement. Au fil du temps, ses recherches et celles de ses étudiants diplômés se sont de plus en plus concentrées sur divers aspects de la recherche agricole et des systèmes d'innovation. De 2003 à 2013, Richard a dirigé le Réseau canadien de recherche sur l'innovation agricole et fournit régulièrement des conseils aux organisations agricoles et au gouvernement concernant les politiques d'innovation et les modèles de financement de la recherche. Dans ses temps libres, Richard aide son fils Eric à exploiter la ferme céréalière familiale d'Indian Head, en Saskatchewan. En 2010, il a été reconnu Fellow de la Société canadienne d'économie agricole.

Ian RobsonIan Robson est membre de la NFU depuis qu'il a obtenu son diplôme d'agriculture à l'université en 1977. Il est actuellement coordinateur de la région 5. Il cultive avec sa femme Lois et ses deux filles à Deleau Manitoba. Ils élèvent du blé, du canola et du bétail Polled Hereford. Ian est très préoccupé par la situation économique des agriculteurs parce que la capacité des petits agriculteurs à gagner leur vie est considérablement réduite en ces temps. Il a appris des compétences agricoles auprès de sa famille qui s'est installée dans cette région et a fait bon usage des ressources disponibles. La capacité des agriculteurs à travailler ensemble, à coopérer et à trouver des services économiques qui profitent aux agriculteurs locaux s'est avérée fructueuse. Nous devons augmenter - et non réduire - le nombre d'agriculteurs sur la terre. C'est la grande raison pour laquelle il appartient le syndicat national des agriculteurs: parce que les voisins font une économie locale. Les décisions démocratiques prises par une communauté aident à éclairer, à animer et à améliorer le niveau de vie.

Larry HillLarry Hill ferme avec son épouse, Sandra, près de Swift Current, Sask. Ils ont commencé à travailler et à cultiver à temps partiel et pratiquent l'agriculture à temps plein depuis 1980. Ils sont membres de la NFU depuis 1970. Il est titulaire d'un diplôme d'ingénieur et d'un certificat en gestion de l'Université de la Saskatchewan. Son expérience au sein du conseil d'administration comprend: Pioneer and Southwest Credit Unions; Credit Union Central of Saskatchewan, Cypress Hills Regional College et la Commission canadienne du blé. Si vous additionnez les années et incluez Sask. Comités Wheat Pool, il totalise environ 65 années. Larry et Sandra ont deux filles et trois petits-enfants.

2 h 15 - Panel 4: Agir pour revendiquer nos moyens de subsistance

Cathy McGregor-SmithCathy McGregor-Smith avec son mari Gary Smith, dirigez la ferme biologique McSmiths. Ils sont certifiés biologiques depuis 1984. La diversité des entreprises agricoles leur a permis d'être des agriculteurs à plein temps. Ils ont 2 filles qui ont joué un rôle essentiel dans les premiers succès de la ferme.

Cam GoffCam Goff Il coopère avec ses deux frères au bord des collines Allan, au sud de Saskatoon. Plus de 4000 acres sont ensemencés en canola, blé, orge, lin, pois, avoine, ainsi que de la moutarde et des lentilles. Cam et son épouse Beverley exploitent également une entreprise de vente au détail de carburant à Hanley, où ils distribuaient des intrants agricoles jusqu’à 2014 pour le compte d’un détaillant indépendant. Il a été élu administrateur de la Commission canadienne du blé au sein de 2008 et a exercé ses fonctions jusqu'en décembre 2011. En tant que membre du conseil de la CCB, Cam a acquis une expérience précieuse en matière de gouvernance et de surveillance. Il a également siégé au conseil d'administration de la Western Grain Research Foundation, où il a confirmé que la recherche dirigée par les agriculteurs avait un potentiel considérable pour améliorer notre compétitivité tout en conservant les avantages à la ferme.

Cam a été élu à la nouvelle Commission de développement de l'orge, la Saskatchewan, en décembre 2013, et à la présidence de l'organisation en janvier, 2014. Il a hâte de travailler avec des organisations qui partagent le même objectif: mettre les intérêts des producteurs au premier plan et maintenir le contrôle des agriculteurs sur tous les aspects de leurs activités.

Helen GroomeHelen Groome est né en Angleterre à 1958. En 1982, elle est allée à Madrid, en Espagne, pour rédiger sa thèse de doctorat sur l’évolution de la politique forestière en Espagne, 1800-1980. Un chapitre a examiné l’influence de la décentralisation régionale des pouvoirs politiques de Madrid sur les gouvernements régionaux nouvellement créés, en particulier l’effet sur la politique forestière de la partie espagnole du Pays basque. Les contacts avec l'Union basque des agriculteurs, EHNE, ont finalement abouti à un poste de conseiller et de militant pour les questions forestières et environnementales liées à l'agriculture (parcs naturels, animaux sauvages tels que les loups, les OGM, les semences, les infrastructures de transport…), travail qui a duré depuis 1988 à 2009. Tout en travaillant à EHNE, elle vivait dans une ferme laitière gérée par deux frères dans la paroisse rurale de Karrantza, à l'extrême ouest du Pays basque. La ferme a entamé un processus de désintensification au milieu des 90 et à 2009, Helen a rejoint l’équipe agricole de cinq personnes (son partenaire et elle-même, son beau-frère et ses deux fils). La ferme est passée à l’agriculture biologique entre 2011 et 2013 et a construit une laiterie à 2011, en exploitation depuis trois ans.

4: 30 PM - Ajournement du congrès
Retour au sommet