44th Convention (2013)

Résistance croissante

Ottawa, novembre 27-30, 2013

Lorsque les citoyens ne connaissent pas les termes des accords négociés par leurs gouvernements, mais que les entreprises le savent, le décor est planté pour une «résistance croissante». Chaque fois qu'un agriculteur plante une graine qui est dans le domaine public, cet agriculteur est «Growing Resistance». Lorsqu'un jeune agriculteur décide de se lancer dans l'agriculture par le biais d'une autre forme de régime foncier, cet agriculteur est «Growing Resistance». Quand les citoyens - agriculteurs ou non - qui, par solidarité, s'opposent et résistent aux politiques ou aux initiatives qui placent les entreprises avant les gens, ils font de la «résistance croissante».

Et la résistance grandit - partout. La réalité politique et économique d'aujourd'hui est la suivante: les entreprises mondiales exercent plus que leur part d'influence dans les sphères nationale et internationale, et les gens en ont assez.

Dans cette Convention, nous avons entendu et discuté de la manière dont la dissidence et la résistance favorisent la «résistance croissante» à travers le prisme des semences: leur valeur économique symbolique et réelle; leur rôle dans la réalisation de la souveraineté alimentaire; qui peut et ne peut pas les utiliser; qui récolte les bénéfices, supporte les risques et prend les décisions. Nous avons parlé de la façon dont nous augmentons la résistance de manière modeste chaque jour et comment, ensemble, nous développons la résistance contre des structures de pouvoir qui n'ont pas nos meilleurs intérêts à l'esprit.

Notre intention était que les participants quittent la Convention 2013 informés et dynamisés, prêts à nourrir et à abreuver la «résistance croissante» déjà en cours ou en train de prendre forme dans leurs propres communautés.

Téléchargez la brochure de la convention NFU 2013 (PDF)

Enregistrements audio des sessions du congrès sont disponibles sur CD au prix de 10 $.

Téléchargez et imprimez le bon de commande puis postez à l'adresse indiquée sur le formulaire avec votre paiement.

Haut-parleurs en vedette

Mercredi, Novembre 27, 2013

ATELIER: Organiser des campagnes, construire un mouvement

Cet atelier, dirigé par Joan Kuyek, offrira des idées, des outils et de l’information, ainsi que des discussions et des échanges animés, afin de nous aider à créer et à mener des campagnes efficaces pour transformer l’agriculture et les politiques alimentaires au Canada et pour bâtir le vaste mouvement social en faveur d’un monde meilleur. Si vous souhaitez comprendre et créer de meilleures campagnes et aider à construire le mouvement, cet atelier est pour vous! Mercredi novembre 27, 7: 00 PM.

Joan KuyekJoan Kuyek est un organisateur activiste depuis les 1960, basé à Kingston puis à Sudbury. Dans 1999, elle a déménagé à Ottawa en tant que coordinatrice nationale fondatrice de MiningWatch Canada. À la retraite à 2009, elle continue à travailler comme chargée de cours aux universités Carleton, Queen's et Algoma, et à contrat / bénévole avec des communautés aux prises avec des problèmes miniers. Elle est l'auteur de Organisation communautaire: une approche holistique (2011), Combattre pour l'espoir: S'organiser pour réaliser nos rêves (1991) et un certain nombre d’autres livres et articles.

Thursday, Novembre 28, 2013

Résistance et dissidence dans une société en bonne santé

Ann McGrathAnn McGrath a toujours été désigné comme l’un des personnages les plus influents du gouvernement et de la politique à 100 à Ottawa. Connaissant bien la politique fédérale, les syndicats, la société civile et les organisations à but non lucratif et le NPD, Anne était chef de cabinet des chefs du NPD Jack Layton, Nycole Turmel et Thomas Mulcair. Elle a dirigé une équipe de plus de 700, fourni des conseils stratégiques essentiels et faisait partie de l'équipe de base lorsque le NPD a obtenu le statut d'opposition officielle dans 2011.

Dave MitchellDave Oswald Mitchell est un écrivain, éditeur, chercheur et corédacteur de Beautiful Trouble: une boîte à outils pour la révolution. Il a édité la publication militante canadienne Briarpatch Magazine de 2005 à 2010, et ses écrits ont été publiés dans Rabble, sandwich de réalité, roulement de tonnerre et Soulever l'Anti.

Sheelah McLeanSheelah McLean est actuellement candidate au doctorat en éducation anticoloniale antiraciste intégrée et est l'un des cofondateurs et organisateurs du mouvement Idle No More. Enseignante du secondaire, enseignante à l'université et professeur d'éducation des adultes, elle s'attaque aux inégalités et aux problèmes auxquels font face les groupes marginalisés, en mettant l'accent sur l'héritage historique d'oppression subi par les peuples autochtones au sein d'une société de colons blancs.

ÉVÉNEMENT PUBLIC GRATUIT - 7h00
Nos communautés. Notre pays. Notre monde. Notre économie

Nos communautés, notre pays, notre monde, notre économie
Jim StanfordUn discours donné par Jim Stanford, économiste chez Unifor, le syndicat le plus récent, le plus vaste et le plus diversifié au Canada, formé par les anciens travailleurs canadiens de l’industrie automobile, du commerce, de l’énergie et du papier dans 2013. Jim est l'auteur de Boom du papier et co ‐ rédacteur de Défier le marché: la lutte pour réglementer le travail et le revenu. Il est également chroniqueur pour The Globe & Mail.

Friday, Novembre 29

Enraciné dans la résistance: souveraineté alimentaire, agriculteurs et main-d'œuvre agricole

Nettie WiebeNettie Wiebe enseigne l'éthique au St. Andrews College de l'Université de la Saskatchewan et dans des fermes situées près de Delisle, en Saskatchewan, où il cultive des céréales et des légumineuses biologiques ainsi que l'élevage du bétail. Nettie a occupé des postes de direction élus de le syndicat national des agriculteurs pendant dix ans et a été la première femme à diriger une organisation agricole nationale au Canada. Mme Wiebe participe activement au débat public sur l'agriculture durable et les communautés rurales, les accords commerciaux, l'égalité des femmes, les droits de l'homme, la paix, les questions économiques et environnementales et la souveraineté alimentaire. Ses publications récentes incluent la co-édition de deux volumes sur les aliments: Souveraineté alimentaire: rétablir le lien entre nourriture, nature et communauté (2010) et La souveraineté alimentaire au Canada: créer des systèmes alimentaires justes et durables complète au niveau des unités (2011).

Karen PedersenKaren Pedersen est un producteur de miel de la génération 5th de Cut Knife, en Saskatchewan. Elle exploite collectivement une petite ferme familiale avec sa famille élargie. Par le passé, elle a embauché plusieurs travailleurs étrangers temporaires et a effectué deux séjours en tant que travailleuse étrangère temporaire dans le secteur agricole. Elle a été présidente de NFU Youth et présidente de NFU Women's.

Stan RaperStan Raper, coordinateur national de l'Alliance des travailleurs et travailleuses de l'agriculture (AWA), travaille pour le compte des travailleurs agricoles canadiens et migrants au Canada depuis plus de deux décennies. Dans 2002, Stan a coordonné l’ouverture du premier centre de soutien aux travailleurs migrants des TUAC Canada à Leamington, en Ontario, qui compte maintenant dix centres AWA au Canada. En plus de coordonner l'AWA, Stan a également participé activement à plusieurs contestations judiciaires des TUAC Canada concernant le droit constitutionnel des travailleurs agricoles à se syndiquer, le droit des travailleurs agricoles ontariens d'être couverts par la LSST et le droit des travailleurs migrants. être traités équitablement dans le système fédéral d’assurance-emploi (AE).

Nos semences, nous-mêmes

Le NFU Jeunesse dirigera cette session interactive.

Souveraineté sur les semences: construire des fondations solides

Jack KloppenburgJack Kloppenburg est professeur au département de sociologie de la communauté et de l'environnement de l'Univ. du Wisconsin-Madison qui explore les moyens permettant aux gens de vivre et de s'épanouir de manière durable. Jack envisage un «foodshed» - un système alimentaire durable illustrant nombre des principes qui définissent la souveraineté alimentaire, tels que la production alimentaire locale / régionale et des institutions communautaires fortes. Il est enthousiasmé par les possibilités de la souveraineté alimentaire et par l'application des principes de «l'open source» aux biosciences.

Terry BoehmTerry Boehm a eu une longue implication avec le NFU, actuellement en tant que président. Il a analysé la législation, les accords commerciaux, les documents et rapports gouvernementaux, les revues et rapports universitaires et les données d'entreprise dans le cadre de ses travaux pour le NFU. Il possède une expertise particulière dans les questions de propriété intellectuelle liées aux semences, à la législation sur les semences et aux systèmes d'enregistrement des variétés au Canada.

Saturday, Novembre 30

Nourrir le monde: contrer le spin des entreprises

Brewster KneenBrewster Kneen a vécu une vie variée, allant d'agitateur pacifiste et radical chrétien de gauche à quinze ans en tant qu'éleveur de moutons et organisateur de coopératives. Dans les années qui ont suivi l'agriculture, il a été un organisateur itinérant parmi les agriculteurs - y compris quelques années à essayer d'organiser des fiducies de terres agricoles. Depuis la fin des 1980, Brewster a écrit six livres sur l’agriculture et l’alimentation, le génie génétique et le contrôle des entreprises, le dernier en date étant intitulé «The Tyranny of Rights». Il dit que «souveraineté alimentaire» ne devrait pas signifier souveraineté d'entreprise sur la nourriture mondiale.

Camila MontecinosCamila Montecinos est une agronome qui a travaillé avec de petits agriculteurs pendant la majeure partie de sa vie professionnelle, en particulier par le biais de l'organisation chilienne CET et plusieurs années avec le programme mondial CBDC. Camila fait partie du personnel de l'association internationale à but non lucratif GRAIN depuis 2002. La responsabilité de Camila est de soutenir les partenaires de GRAIN en Amérique latine et d'aider à mettre en œuvre le programme de l'organisation dans la région. Au nom de GRAIN, elle est conseillère à la Commission de la biodiversité de La Vía Campesina et participe activement à la production biodiversité chargeur.

Big Oil v. Souveraineté alimentaire: menaces pour les aliments, la terre et l'eau

Doug ScottDoug Scott fermes près de la petite ville de Waskatenau, qui signifie «là où les eaux se rencontrent» en cri. Il est situé à environ 100 km au nord-est d'Edmonton, du côté nord de la rivière Saskatchewan Nord. L'arrière-grand-père de Doug s'y est installé en 1908, donc la récolte que les Scott ont semée cette année était leur 105e. Ils ensemencent environ 3000 2007 acres chaque année, cultivant du blé, de l'orge, du canola, des pois et de l'avoine. En XNUMX, le premier pipeline majeur de Ft. McMurray a traversé leur terre. Depuis lors, trois autres ont été construits, et deux autres au stade de la proposition. Ils vivent désormais dans ce que l'on appelle localement une «allée pipelinière»

Rick MunroeRick Munroe a récemment agi à titre d'intervenant au nom de la NFUO lors des récentes audiences de l'Office national de l'énergie sur la ligne 9 d'Enbridge. Ses priorités de recherche incluent l'analyse de la sécurité énergétique, les interactions entre les combustibles fossiles et les pipelines de nourriture et de transport, ainsi que la sécurité publique. Rick et son épouse exploitent une ferme sur l’île Howe, l’un des pittoresques «Mille-Îles» près de Kingston, en Ontario.

Eriel DerangerEriel Tchekwie Derangerest une militante autochtone dénée, membre de la Première nation Athabasca Chipewyan (PNCA) du nord de l'Alberta, et épouse et mère de deux enfants. Coordonnatrice des communications et de la campagne des sables bitumineux de la PNCA, elle s’emploie à sensibiliser davantage à la question des impacts négatifs du climat sur les droits humains et autochtones sur les droits humains et autochtones de l’Alberta. conformément au Traité 8 et à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. La Première nation d'Eriel poursuit Shell Canada pour des ententes avantages-impacts sur les sables bitumineux non encore respectées, ainsi que pour contester sa demande de permis visant l'extension et la construction de nouveaux projets de sables bitumineux dans le nord de l'Alberta.

Pratique agricole comme stratégie politique

Paul-SlompPaul Slomp élève un petit troupeau de bovins Angus et vend la viande directement aux ménages d’Ottawa selon le modèle d’agriculture partagée par la communauté (ASC). La ferme Grazing Days vise à fournir du bœuf local nourri à l'herbe aux ménages urbains qui n'ont pas d'espace de stockage ou qui ne mangent pas de grandes quantités de bœuf. Paul expérimente des modèles intéressants de régime foncier et de financement agricole.

Randall AffleckRandall Affleck vit avec son épouse, Jackie, avec leurs deux enfants, Katie et Regan, à Lower Bedeque, à l'Île-du-Prince-Édouard. Randall et son frère Alex appartiennent à la génération 5 qui exploite la ferme laitière de la famille 300. Randall a obtenu un diplôme en sciences animales du 1987 du Collège d'agriculture de la Nouvelle-Écosse.

Lyle OrchardLyle Orchard a été élevé sur une ferme familiale près de Borden, SK. Ses frères et lui sont passés de la ferme à une production sans produits chimiques en 1975. Il est ensuite devenu entrepreneur en rénovation axé sur l'efficacité énergétique, le recyclage et la menuiserie fine. Il est revenu à ses racines dans 2008 pour cultiver des acres 280 près de Shell Lake, en Saskatchewan, où il cultivait des céréales certifiées biologiques.

Virginie Lavalle-PicardVirginie Lavallée-Picard a fondé et gère Wind Whipped Farm, petit jardin maraîcher biologique et verger à Metchosin, dans le sud de l'île de Vancouver. Elle a mis en place et coordonne le programme Local Food Box, un partenariat marketing entre agriculteurs de Metchosin, qui propose un abonnement de type CSA. Virginie est également candidate à la maîtrise à l’Université Concordia, où elle étudie l’intégration des considérations de souveraineté alimentaire dans la planification communautaire.

Retour au sommet