Commentaires de la NFU sur la surveillance continue proposée par l'ARLA des pesticides
Comme indiqué dans un mémoire antérieur à l'ARLA, la NFU affirme que les pouvoirs conférés par la Loi semblent suffisants pour autoriser une surveillance continue, mais qu'il existe des possibilités de les renforcer. La NFU soutient également les propositions décrites dans « La politique proposée sur la surveillance continue des pesticides » par l'ARLA. La NFU estime que la mise en œuvre de la surveillance continue (CO) dans le processus d'évaluation de l'ARLA correspond à nos valeurs en matière de principe de précaution et soutient en même temps le mandat de la LPA. Lire la suite
Témoignage NFU - Enjeux liés au secteur de l'horticulture
Nous sommes ici pour lutter contre les impacts climatiques qui menacent la viabilité économique de nos fermes. Nous sommes également confrontés à une hausse rapide des coûts de production accompagnée d’une pression à la baisse sur les prix que nous pouvons exiger. La part des agriculteurs dans les dépenses alimentaires des consommateurs est faible, de sorte que les augmentations de prix dans les épiceries profitent de manière disproportionnée aux grands détaillants. La concentration croissante de la propriété dans les secteurs du commerce de gros et de la transformation des aliments diminue encore davantage nos rendements. La baisse des rendements crée un déficit structurel : la différence est prélevée sur la terre, sur le travail des ouvriers agricoles et sur les revenus des agriculteurs. Ne pas résoudre ces problèmes signifie de moins en moins de fermes horticoles canadiennes, moins de nos aliments sont cultivés au Canada, et une vulnérabilité aux conditions environnementales, politiques et économiques des pays d’où proviennent nos produits importés.  Lire la suite
Lettre – Il est urgent de rétablir les évaluations d’innocuité et la transparence pour tous les OGM
Aujourd'hui, nous vous demandons d'entendre nos préoccupations, ainsi que celles de nombreux Canadiens, et de revenir à la proposition initiale de Santé Canada concernant la réglementation avant la commercialisation des produits génétiquement modifiés. L’annulation des modifications apportées aux directives réglementaires peut et doit être effectuée immédiatement, avant que des produits ne commencent à échapper à la réglementation. Lire la suite
Le Syndicat national des cultivateurs félicite le nouveau premier ministre élu du Manitoba, Kinew
Premier ministre élu Wab Kinew Manitoba NPD 878, avenue Portage Winnipeg (Manitoba) R3G 0P1 Par courriel : FortRouge@mbndp.ca Cher premier ministre élu Kinew : Le Syndicat national des cultivateurs (NFU) vous adresse ses félicitations, à vous et à vos Lire la suite
L’UNF et Wheat Growers demandent au ministre MacAulay de mettre fin à la tentative de la CCG d’imposer des normes de classement d’exportation sur les livraisons aux silos de collecte
Aujourd'hui, le Syndicat national des cultivateurs (NFU) et la Wheat Growers Association (WGA) ont envoyé une lettre conjointe au ministre fédéral de l'Agriculture, Lawrence MacAulay, lui demandant de suspendre la décision de la Commission canadienne des grains (CCG) d'imposer des normes de qualité d'exportation sur le blé livré aux silos de campagne. . La nouvelle règle aura un impact négatif massif et à long terme sur les revenus des producteurs de blé des Prairies. Appelant cela une décision lourde, les deux organisations exigent que le changement soit arrêté, au moins jusqu'à ce que tous les impacts sur toutes les parties prenantes soient présentés au Comité des normes occidentales de la CCG. La NFU et la WGA sont en désaccord sur de nombreuses questions politiques, mais sont unies dans leur opposition à la décision d'harmoniser les normes primaires et d'exportation pour le blé. Lire la suite
Lettre conjointe de l'UNF et de la WGA concernant les changements de la CGC au classement des grains canadiens
La National Farmers Union (NFU) et la Wheat Growers Association (WGA) sont en désaccord sur de nombreuses questions politiques, mais nous sommes unis dans notre opposition à l'harmonisation des normes primaires et d'exportation pour le blé jusqu'à ce que nous clarifiions davantage les preuves de l'impact sur les agriculteurs et les clients du Canada. le grain est fait, comme cela a été proposé et adopté par le Comité des normes de l'Ouest de la CCG lors de sa réunion du 4 avril. Le changement imminent de la norme de classement de la CGC a des répercussions coûteuses sur les revenus des agriculteurs. Par exemple, le poids spécifique harmonisé signifie que le blé CWRS (blé de force roux de printemps utilisé pour la cuisson du pain) doit peser au moins 63.3 lb/boisseau lorsqu'il est livré à l'élévateur au lieu de la norme actuelle de 60.1 lb/boisseau ou il sera déclassé à un #2. Lire la suite
Consultation annuelle sur le projet de loi sur la modernisation de la réglementation
Notre préoccupation fondamentale est que l'incorporation par renvoi (IBR) sépare l'élaboration des lois de la surveillance démocratique par le Parlement. Le pouvoir d'utiliser l'IBR transfère le pouvoir de créer et de modifier les réglementations des représentants élus aux bureaucrates non élus qui ne sont pas directement responsables devant les électeurs. Combinée à une politique réglementaire qui donne un accès privilégié aux entreprises, l'utilisation proposée de l'IBR pour les documents générés en interne permet, encourage et peut même institutionnaliser l'influence des lobbyistes travaillant pour le compte des parties réglementées sur les régulateurs publics qui devraient travailler pour le plus grand nombre. intérêt public. Cela élargit de manière inacceptable le fossé entre ceux qui sont responsables devant le public et ceux qui font les lois qui régissent le public. Lire la suite
La science est mise à l’arrière-plan par la décision fédérale sur l’édition génique
Même s'ils n'ont aucun antécédent d'utilisation sécuritaire au Canada ou ailleurs, le ministre de l'Agriculture Bibeau a annoncé le 3 mai 2023 que le Canada exemptera les plantes génétiquement modifiées de la réglementation et Lire la suite
Passez à l'action : Renversez la décision de l'ACIA sur la réglementation des semences génétiquement modifiées!
Le 3 mai 2023, le ministre de l'Agriculture, Bibeau, a approuvé les directives réglementaires de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) sur les plantes et les semences génétiquement modifiées (génétiquement modifiées ou GM). Lire la suite
La Loi sur la concurrence comme outil de démocratie – Équité pour les agriculteurs
La Loi sur la concurrence peut être un outil puissant pour équilibrer l'économie canadienne en atténuant les boucles de rétroaction positives qui amènent des sociétés toujours plus grandes et plus puissantes à concentrer la richesse et à façonner des pans toujours plus grands de l'économie grâce à leur capacité de fixer les conditions du commerce en conséquence. de leur domination sur le marché. La Loi sur la concurrence doit être conçue comme un outil de démocratie, pour s'assurer que les Canadiens disposent d'une diversité de moyens significatifs et accessibles de participer à la société en tant que producteurs, travailleurs et propriétaires de petites entreprises. Lire la suite