Les renégats récompensés aux frais du public à la suite de la décision du barrage du site C
Le raisonnement du premier ministre John Horgan en faveur de la poursuite de la construction du site C est erroné. La décision du nouveau gouvernement de procéder crée un précédent en ignorant le processus. Lire la suite
L'UNF exhorte le gouvernement de la Colombie-Britannique à refuser l'approbation de la construction du barrage du site C
Parksville (C.-B.) - Le processus d’approbation du barrage de site C en est à sa dernière étape dans le contexte des conclusions ambiguës du rapport final du site C de la Commission de services publics de la Colombie-Britannique (BCUC) et du soutien exprimé par les syndicats de la construction et de l’hydroélectricité pour la poursuite du projet. "Si l'approbation est accordée pour la construction du barrage de Site C, cela pourrait être catastrophique pour la Colombie-Britannique", a déclaré Jan Slomp, vice-président (Politique) du Syndicat national des cultivateurs (NFU), de Courtenay, en Colombie-Britannique. Lire la suite
Investisseurs étrangers engloutissant des terres agricoles
La National Farmers Union (NFU) est alarmée par le rythme auquel les terres agricoles de l'Î.-P.-É. Sont transférées à de grandes entreprises. Les insulaires, en particulier ceux des communautés rurales, savent que, partout autour d'eux, la terre est généralement transférée dans des transactions non transparentes. Lire la suite
Appel aux fonds de pension - Arrêtez l'accaparement des terres au Brésil
Nous avons appris que la CDPQ et bcIMC, par le biais de leurs investissements dans un fonds mondial pour les terres agricoles appelé TIAA-CREF Global Agriculture LLC (TCGA), investissent dans des projets de terres agricoles liés au déplacement forcé de personnes et causant des destructions environnementales et sociales. au Brésil. Lire la suite
Fonds de pension et d'accompagnement des terres au Brésil
TCGA in the State of Brazil and Maranhão, of the détachés in the acquisition of a farm, in a yes, in a yes, in a myster, in a mysterious, as a back as a real back has a sexis, as a back as a real back has a sexis autochtones et ainsi s'accaparer de grandes surfaces agricoles. Lire la suite
Bulletin Union Farmer: janvier 2017
UNF sur la colline du Parlement • Prochain cadre stratégique pour l'agriculture • Étude sur l'acquisition de terres agricoles au Canada et son impact potentiel sur le secteur agricole Lire la suite
Équité ou équité? - Les évaluations de la SÉFM mettent en lumière les défis liés aux terres agricoles
Récemment, les familles d'agriculteurs de l'Ontario ont reçu des avis de la SÉFM reflétant des changements radicaux de valeurs. Dans certains cas, les estimations de l’évaluation sont doublées à partir de 2012. Lire la suite
La NFU-O appelle à la conservation de la ferme expérimentale centrale pour l'agriculture
Ottawa, ON - Les membres du Syndicat national des cultivateurs - Ontario ont récemment assisté à la consultation publique organisée par la Commission de la capitale nationale et ont exhorté la CCN à protéger les terres agricoles et à accroître la recherche agricole publique lors de la rédaction de son rapport sur le meilleur site pour le nouveau campus municipal de l'Hôpital d'Ottawa. . Lire la suite
Mémoire sur le développement de la PEI Water Act
Version PDF</spanNFU District 1, Région 1</span <strong<span class="nfu nfu-angle-double-right"</spanSoumission concernant</span<strong<span class="nfu nfu-angle-double-right"</spanL'élaboration de la Loi sur l'eau de l'Île-du-Prince-Édouard</span<strong<span class="nfu nfu-angle-double-right"</spanPrésenté au PEI Environmental Advisory Council</span3 novembre 2015</span<em<span class="nfu nfu-angle-double-right"</spanLes membres de la génération au pouvoir ne doivent pas traiter la terre comme quelque chose de donné par leurs parents, mais plutôt comme quelque chose d'emprunté à leurs enfants.</span</strong<span class="nfu nfu-angle-double-right"</span(Politique G-6 #1 du Syndicat national des cultivateurs) Lire la suite
L'UNF appelle à un moratoire sur le barrage du site C
(16 septembre 2015) - Le projet de barrage du site C sur la rivière de la Paix en Colombie-Britannique détruirait les terres qui ont fourni de la nourriture et une subsistance culturelle aux Premières Nations pendant des milliers d'années. Il inonderait plus de 30,000 7,000 acres de terres fertiles dans la vallée de la rivière de la Paix, y compris plus de 1 2 acres de terres de classes XNUMX et XNUMX capables de produire une abondance de fruits, de légumes et de toutes sortes d'autres aliments. Ses longues heures de clarté d'été combinées à de riches sols alluviaux et à des vallées abritées offrent des microclimats uniques et d'excellentes conditions de croissance. L'Union of BC Indian Chiefs (UBCIC) demande un moratoire de deux ans sur l'aménagement du barrage du site C. Les chefs exigent que le projet proposé soit renvoyé à la BC Utilities Commission pour un examen indépendant approprié, où les témoignages sont faits sous serment et les preuves peuvent être contre-interrogées. Lire la suite
Retour au sommet