Commission canadienne du blé

Aperçu

En décembre 16, 2012, le projet de loi C-18, la Loi visant à mettre fin au guichet unique, la Commission canadienne du blé, contrôlée par les agriculteurs, est devenu loi malgré le jugement de la Cour fédérale de décembre 9 selon lequel le projet de loi avait été présenté contrairement aux règles du droit. Le 13 avril, le ministre de l'Agriculture, Ritz, a annoncé que les actifs restants de la CCB seraient cédés à G15, un partenariat composé de Bunge et SALIC, filiale du fonds souverain d'Arabie saoudite (télécharger une version PDF du Tableau de comparaison de la CCB).

La NFU a tenté activement d'arrêter le démantèlement de la CCB et continue d'appuyer les actions visant à reprendre le contrôle des agriculteurs et à récupérer les actifs des agriculteurs.

Tableau de comparaison de la CCB 2Le gouvernement fédéral a adopté une loi (Le projet de loi C-18, le Loi sur la liberté de commercialisation des producteurs de grains) pour mettre fin au pouvoir de guichet unique de la Commission canadienne du blé à compter du 1er août 2012, sans tenir au préalable un vote contraignant des agriculteurs sur les modifications proposées au guichet unique de la CCB, qui était exigé en vertu du Commission canadienne du blé caC'était en vigueur lorsque le projet de loi C-18 a été déposé. En octobre 2014, le public a appris que la CCB était privatisée selon un calendrier accéléré et qu'une société privée, FNA, cherchait des investisseurs pour financer une offre visant à obtenir les actifs. Lisez l'analyse de la NFU: La CCB doit se vendre, en secret et pas nécessairement au plus offrant. La proposition de la FNA a été rejetée par la CCB.

Le Amis de la Commission canadienne du blé (qui comprend la représentation de la NFU) a contesté la légalité du projet de loi C-18 devant la Cour fédérale. Dans son 9 de décembre, 2011 décision, Le juge de la Cour fédérale Campbell a déclaré que le dépôt du projet de loi C-18 dans ces circonstances violait la primauté du droit. Le gouvernement fédéral n'a pas tenu compte de la décision et a adopté le projet de loi, mais a également fait appel de la décision. L'appel a été entendu le 23 mai 2012. Le 18 juin 2012, la Cour d'appel fédérale a infirmé la décision du juge Campbell. Le 26 juillet 2012, les Amis de la Commission canadienne du blé annoncé ils demanderaient l'autorisation d'interjeter appel devant la Cour suprême du Canada.Le mois de janvier, 17, la Cour suprême a annoncé qu'elle n'entendrait pas l'appel.

Les Amis de la CCB sont également allés devant les tribunaux pour obtenir une injonction pour empêcher le gouvernement de mettre le projet de loi C-18 en action jusqu'à ce que la décision susmentionnée de la Cour fédérale ait épuisé le processus d'appel. Cette affaire a été entendue le 19 décembre. Le juge Perlmutter de la Cour du Banc de la Reine du Manitoba a rejeté l'injonction.

Les Amis de la CCB ont également lancé une recours collectif cherchant à rétablir la Commission canadienne du blé et à recouvrer les dommages que les agriculteurs ont subis en raison de la falsification du gouvernement fédéral dans la commercialisation du grain de l'Ouest. La poursuite allègue que le gouvernement fédéral a agi illégalement en adoptant une loi qui a démantelé la Commission canadienne du blé et en refusant aux agriculteurs leurs droits statutaires et protégés par la Constitution. Lis le Déclaration de réclamation. La Cour fédérale s'est prononcée contre les demandes d'expropriation, de conversion, d'enrichissement sans cause, d'ingérence illégale dans les relations économiques et d'abus de confiance au motif qu'elles n'avaient aucune perspective raisonnable de succès. La demande des Amis de la CCB d’appeler de cette décision a été rejetée par la Cour suprême du Canada. Toutefois, les tribunaux ont donné le feu vert aux agriculteurs pour poursuivre les parties du recours collectif fondées sur la mauvaise affectation des fonds du compte de pool de la CCB dans 2011 / 12, sur lequel les amis de la CCB concentrent maintenant leurs efforts. La NFU encourage les gens à s’impliquer dans cette action en justice en enregistrement pour obtenir des mises à jour des Amis de la CCB et par don des fonds pour soutenir l'action. Indiquez que votre don est destiné à l'action judiciaire de la CCB.

L'article d'Union Farmer Quarterly, Céréales, Trains et Démocratie, de Stewart Wells, fournit un contexte et une mise à jour à mi-parcours de 2012 sur l'action en justice des amis de la CCB.

En raison d'accords commerciaux comme l'ALENA, le guichet unique de la CCB sera difficile, mais pas impossible, à rétablir. L’Union nationale des fermiers dit que les agriculteurs, et non les députés, auraient dû décider de l'avenir de leur agence de commercialisation du grain et que nous travaillons au rétablissement de la Commission canadienne du blé, à guichet unique et contrôlée par les agriculteurs.

Au cours de l'été de 2011, la CCB a organisé son propre plébiscite pour donner aux agriculteurs la possibilité d'exprimer leur préférence sur la question du guichet unique. Resultats ont été annoncés en septembre 12 et ont montré qu'une nette majorité d'agriculteurs soutiennent le guichet unique.

Si vous souhaitez recevoir des mises à jour par e-mail concernant la CCB, vous pouvez rejoindre le serveur de liste, Notre conseil, nos affaires.

Si vous utilisez Facebook, envisagez de rejoindre les pages. Sauver la CCB et Amis de la Commission canadienne du bléL’écran à tuiles Alliance de la CCB Le site Web est également une bonne source d’information.

Action récente

La lutte pour sauver la CCB

L'UNF s'engage à poursuivre sa quête de responsabilité vis-à-vis de la CCB - Communiqué de presse, 18 janvier 2013

Affaires judiciaires de la Commission canadienne du blé (CCB): la règle de droit et la démocratie - Présentations au congrès 2012

Démanteler la Commission canadienne du blé: quels sont les enjeux? Brochure de la CCB.

L'UNF demande au ministre Ritz de quitter la clandestinité

La NFU en Ontario envoie une lettre ouverte au ministre Ritz

La lutte pour sauver la CCB commence - par Kevin Wipf dans l'Union Farmer Quarterly

«Pour défendre la Commission canadienne du blé: le guichet unique est une source de justice dans une industrie instable. Article de Terry Boehm publié dans Briarpatch Magazine.

«Construite par des générations d'agriculteurs, la Commission canadienne du blé ne doit pas être perdue par l'idéologie de droite» Op Ed de Terry Boehm

Mensonges Quelqu'un m'a dit, regretté Paul Beingessner, est un article perspicace sur les wagons de producteurs, les chemins de fer de courtes lignes et la CCB.

Quelle différence fait la CCB? Questions courantes sur la Commission canadienne du blé et réponses brèves.

Gerry Ritz a déclaré qu'il souhaitait simplement offrir aux agriculteurs de l'Ouest les mêmes opportunités de marché que les producteurs de blé de l'Ontario. «Commission canadienne du blé et Commission ontarienne de commercialisation des producteurs de blé: deux situations très différentes» par la NFU montre que les deux situations sont complètement différentes.

Australian Wheat Board a été démantelé en 2008. Quand l'Australie a perdu son guichet unique raconte comment cela a fonctionné notre pour les agriculteurs australiens. Op Ed de Cathy Holtslander

Wendy Holm, une journaliste spécialisée en agriculture, a parlé aux producteurs laitiers canadiens Pourquoi vous devez vous soucier du vote de la CCB

En 2011, plusieurs organisations canadiennes signé à une lettre en faveur du maintien de la CCB et du respect de notre démocratie en respectant le droit des agriculteurs de voter sur tout changement proposé.

La NFU a également publié de nombreux communiqués de presse à propos de la CCB.

Retour au sommet