La 54e convention annuelle de l'UNF L'avenir des fermes : est entre nos mains dans la capitale nationale, Ottawa (et en ligne via zoom) est un lieu incontournable ! Après avoir dynamisé unactions de la journée de lobbying, d'un rassemblement pour les terres agricoles, du le programme de 3 jours de la convention du 23 au 25 novembre 2023, nous avons rassemblé des gens de partout au pays pour apprendre, nous connecter et pousser au changement. Solidarité pour toujours ! 

Conférencière principale : Fatima Syed

Sujet : L'année où nous n'avons pas grandi

Le gouvernement de l’Ontario le voulait certainement – ​​et le fait peut-être encore – mais les coûts étaient trop élevés et l’indignation trop forte. La combinaison du projet de loi 23, de l'ouverture de la Ceinture de verdure, de l'expansion des limites urbaines et de la nouvelle déclaration de politique provinciale a tous menacé des milliers d'acres de terres agricoles. Personne n’a été consulté ou informé correctement, ni au début ni autant par la suite. Retour sur ce que nous avons appris sur les défis et les nuances de la croissance au cours d’une année mouvementée de politiques, de protestations, d’enquêtes et de revirements.

Fatima Syed est un journaliste climatique basé à Mississauga avec The Narwal. Auparavant, elle a travaillé pour The Walrus, le Toronto Star, The Logic et National Observer, où elle a créé le bureau de Queen's Park, en mettant l'accent sur la couverture des politiques environnementales et énergétiques. Elle est nominée au National Magazine Award, lauréate du Digital Publishing Award et lauréate du World Press Freedom Award 2022. Elle est également vice-présidente de l'Association canadienne des journalistes.

Le jeudi 23 novembre

Panel 1 : Confronter le pouvoir

Kelly Bronson est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en science et société à l'Université d'Ottawa au Canada. Elle a une formation en biologie et en génétique, mais est désormais une spécialiste des sciences sociales qui étudie les implications sociétales et éthiques des technologies controversées, des OGM au big data et à l'intelligence artificielle (IA). Elle est intervenue dans les politiques technologiques et a publié ses travaux académiques dans des revues nationales (Canadian Journal of Communication) et internationales (Science as Culture, Journal of Responsible Innovation, Big Data and Society). Son nouveau livre porte sur les données et l'IA dans l'agriculture et s'intitule : Immaculée Conception des Données : l'agro-industrie, les militants et leur politique commune du futur.

 Présentation de Kelly axé sur l’électricité, l’équité et les données agricoles

Timothy A. Sage est conseiller principal à l'Institut de politique agricole et commerciale [IATP], où ses travaux se concentrent sur l'agro-industrie, les agriculteurs familiaux et l'avenir de l'alimentation, sur la base de son récent livre, Manger demain : l’agro-industrie, les agriculteurs familiaux et la bataille pour l’avenir de l’alimentation (La Nouvelle Presse). Tim a une longue histoire de collaboration avec l'IATP sur des questions telles que le dumping agricole, les subventions et politiques agricoles américaines, les réponses à la crise alimentaire mondiale de 2007-8, l'OMC et le Mexique dans le cadre de l'ALENA. Il a été conseiller principal au Small Planet Institute, où il a dirigé le programme sur les droits fonciers et alimentaires de 2016 à 2020. Il est également chercheur principal au Global Development and Environment Institute de l'Université Tufts, où il a fondé et dirigé son programme de mondialisation et de développement durable. Il était auparavant directeur exécutif de l’agence humanitaire américaine Grassroots International. Il est également l'auteur de Faire face à la mondialisation : intégration économique et résistance populaire au Mexique.

Présentation de Timothy A. Wise axé sur l'agro-industrie, les agriculteurs familiaux et la bataille pour l'avenir de l'alimentation.

Photographe portraitiste à Montréal

Stuart Trew s'est joint au Centre canadien de politiques alternatives [CCPA] en 2014 à titre de rédacteur en chef du magazine Monitor et a produit un certain nombre de publications du CCPA, notamment Le record Harper : 2009-2015 (avec Teresa Healy), Donner du sens à l’AECG (avec Scott Sinclair et Hadrian Mertins-Kirkwood), et l'anthologie Lorimer 2016, Le PTP et le Canada : guide du citoyen (avec Scott Sinclair). Il a assumé le rôle de directeur du projet de recherche sur le commerce et l'investissement du CCPA en février 2021. Stuart est titulaire d'un baccalauréat en journalisme et en sciences politiques ainsi que d'une maîtrise en économie politique de l'Université Carleton. Entre 2006 et 2014, il a été chercheur en commerce et militant auprès du Conseil des Canadiens. En 2009, il a cofondé le Trade Justice Network, qui continue de rassembler des groupes syndicaux, environnementaux, étudiants, de défense des droits de l'homme et d'autres groupes de justice sociale pour contester les règles commerciales néolibérales et proposer des alternatives progressistes.

Présentation de Stewart Trew axé sur la lutte pour la justice commerciale dans un ordre mondial contesté

Vendredi 24 novembre

Panel 2 : S'organiser pour le changement

Karen Ross (elle/elle) travaille depuis plus de 15 ans avec des agriculteurs et des décideurs politiques sur les systèmes alimentaires durables, en mettant l'accent sur l'aide aux agriculteurs pour améliorer les résultats environnementaux et relever les défis du changement climatique. En tant que directeur exécutif de Fermiers pour la transition climatique (FCS) Karen a bâti des réseaux solides et diversifiés dans le secteur agricole au Canada. Elle a occupé divers postes consultatifs auprès du gouvernement et a été nommée par le Cabinet au sein du Conseil consultatif sur la carboneutralité. Titulaire d'un doctorat et de diplômes supérieurs en écologie politique agraire et en biologie environnementale et en tant qu'auteur de plusieurs articles évalués par des pairs, Karen possède de solides bases dans la valeur d'une recherche crédible pour éclairer la prise de décision, les politiques et les programmes des agriculteurs dans ce domaine. En tant qu'agricultrice elle-même, elle connaît les avantages et les défis de l'agriculture dans un monde en changement climatique et elle s'engage à garantir que la production agricole profite aux agriculteurs, à la santé, à l'environnement et à l'économie.

Présentation de Karen L'objectif était de relever un défi de taille grâce à la création d'une coalition.

Stewart Wells et son partenaire, Terry Toews, vivent sur la ferme d'origine de ses grands-parents et constituent la troisième génération à exploiter la ferme familiale dans le sud-ouest de la Saskatchewan, près de Swift Current. Sur leurs 3500 1200 acres, ils cultivent des céréales, de la luzerne et des légumineuses certifiées biologiques et louent 2 XNUMX acres de pâturages permanents à leurs voisins. Stewart a de l'expérience au sein de nombreuses organisations agricoles, notamment la NFU, l'Institut canadien des politiques agroalimentaires, la Commission canadienne du blé et la Western Grains Research Foundation. Stewart est un ancien président de la NFU et a récemment occupé le poste de XNUMXe vice-président (opérations).

Présentation de Stewart axé sur Comment pouvons-nous nous organiser pour le changement (Histoire de la NFU)

Amanda Wilson est un chercheur, un enseignant et un organisateur communautaire basé sur le territoire algonquin non cédé et non cédé, à Ottawa. En tant que professeure agrégée à l'École d'innovation sociale de l'Université Saint-Paul, elle travaille sur les enjeux de transformation du système alimentaire et d'organisation collective. Amanda s'intéresse à la manière dont nous imaginons des possibilités radicalement différentes de ce que nous voyons dans le monde qui nous entoure, et à la manière dont nous les mettons en œuvre ici et maintenant. Elle explore les liens entre la justice alimentaire et la justice des prisonniers. Amanda a travaillé avec Food Secure Canada sur les nouveaux agriculteurs, la politique alimentaire nationale et les systèmes alimentaires du Nord; avec Growing Up Organic, un programme éducatif basé sur le jardinage ; elle a dirigé la défense des politiques et la recherche au sein de la Coalition canadienne de la santé et est membre de longue date de Collectif Punch Up.

Présentation d'Amanda axé sur l'organisation pour le changement : comment pouvons-nous gagner ?

Saturday, Novembre 25

Panel 3 : Créer l’avenir que nous voulons

Gabriel Allahdua est un ancien ouvrier agricole migrant de Sainte-Lucie, une île des Caraïbes orientales. Il est organisateur du collectif Justice for Migrant Workers (J4MW) depuis près d’une décennie. Il est actuellement travailleur de proximité auprès des travailleurs migrants partout en Ontario. Il a été le premier à occuper le poste d'activiste en résidence (AIR) à l'Université de Guelph, un poste qui réunissait militants et chercheurs. Gabriel est l'auteur du livre Récolter la liberté publié par « Entre les lignes ». Dans ce témoignage singulier, il révèle un système d'exploitation inquiétant au cœur du système de travail agricole du Canada.

Présentation de Gabriel concentré sur De quel type de graines s’agit-il ?

Aabir Dey (il/lui) est le directeur du programme de terrain canadien de SeedChange, The Initiative de la famille Bauta sur la sécurité des semences au Canada. Aabir a développé sa passion pour les graines (et son obsession pour l'ail) en travaillant avec Seeds of Diversity Canada pour développer leur Great Canadian Garlic Collection. Il a complété une maîtrise en études environnementales à l'Université York, où il a effectué des recherches sur les systèmes de semences biologiques en Ontario, avant de rejoindre SeedChange. Aabir a joué un rôle déterminant dans l'élaboration et la direction des programmes de formation, de recherche et de politique de l'initiative. Aabir est ravi de travailler avec les producteurs de semences et les agriculteurs de partout au Canada pour promouvoir la souveraineté semencière d'un océan à l'autre.

Présentation d'Aabir axé sur la promotion de systèmes semenciers dirigés par les agriculteurs

Rav Singh (elle/elle) est une jeune et nouvelle agricultrice de l’Ontario. Elle opère L'Ombre de Miti, une ferme spécialisée dans la culture de légumes sud-asiatiques comme le gombo et le melon amer. Rav a étudié les sciences de l’environnement à l’Université de Guelph et elle concentre son travail sur l’éducation communautaire et climatique. Depuis 2022, Rav travaille avec l’Ecological Farmers Association of Ontario en tant qu’agriculteur chercheur principal sur un essai de culture d’une variété de gombo. Elle travaille sur de nombreux projets communautaires visant à rendre le plein air et l'éducation environnementale plus accessibles aux jeunes, aux nouveaux arrivants et aux immigrants. Elle a cofondé le Mississauga Urban Hikers et le Peel Youth Food Circle, qui organisent des randonnées et des événements en plein air pour les nouveaux arrivants et créent des guides d'identification des arbres et des guides de jardinage disponibles dans différentes langues. Rav est le jeune conseiller de la région 3 de la NFU et a travaillé activement avec la communauté pour protéger les terres agricoles, en particulier la ceinture de verdure.

Présentation du Rav axé sur la terre – Créer l’avenir que nous voulons

Merci à nos sponsors du congrès !