L’UNF-NB applaudit la Loi sur la sécurité alimentaire

(le 12 février, 2015)- Après avoir demandé au gouvernement pendant plusieurs années de mettre en oeuvre une politique sur l'approvisionnement alimentaire local afin d'appuyer la production agricole au Nouveau-Brunswick, l'Union nationale des fermiers au NB, est très heureuse que le député David Coon a soumis le Projet de loi sur la sécurité alimentaire locale à l'Assemblée législative, le mercredi 11 février. Ce projet de loi prévoit un cadre réglementaire solide qui soutiendrait l'économie de la production alimentaire locale au Nouveau-Brunswick, y compris une évaluation de base visant à bien comprendre combien de nourriture est produite présentement dans notre province et quelle proportion de cette nourriture est consommée par les Néo-Brunswickois.

La nourriture est l'une des choses dont tous les Néo-Brunswickois ont besoin à chaque jour et la sécurité alimentaire est un enjeu qui affecte et unit tout le monde. L'UNF au NB croit que la mise en application d'un système agroalimentaire provincial qui encourage la production des aliments et leur achat à l'intérieur de la province va aider à créer un avenir économique plus stable pour nos fermiers, en plus de créer de l'emploi en milieu rural et soutenir les économies rurales. Ce projet de loi plaide pour un système d'étiquetage qui va identifier les aliments produits et transformés au Nouveau-Brunswick avec un minimum de 80 % des ingrédients produits ou récoltés dans notre province. Ceci va reconnaitre le travail de nos fermiers et rendre ces produits plus faciles à identifier par les consommateurs, qu'ils achètent leur nourriture dans une épicerie ou au marché des fermiers.

L'Union nationale des fermiers au NB fait appel à tous les députés, en particulier à l'Honorable Rick Doucet, Ministre de l'Agriculture, de l'Aquaculture et des Pêches, de se lever et dire « oui » aux fermiers du Nouveau-Brunswick et à l'avenir de l'alimentation dans notre province.

-     30  -

L'UNF-NB est un des deux organismes agricoles généraux agrées qui représente les familles fermières dans toutes les denrées agricoles. Les membres de l'UNF croient que les problèmes auxquels font face les agriculteurs sont des problèmes communs et que les fermiers qui produisent divers produits doivent travailler ensemble pour l'avancement de solutions efficaces. L'UNF travaille pour le développement de politiques économiques et sociales qui vont garder la ferme familiale comme unité primaire de production des aliments.

Contacts :
Jean-Eudes Chiasson, président, UNF-NB, (506) 775-6033
Amanda Wildeman, directrice générale, UNF-NB,(506) 260-0087